Salon Animal Expo : Quelle mutuelle santé choisir pour mon animal ?

Publié par le 18 septembre 2015

Le Salon Animal Expo va bientôt ouvrir ses portes au Parc Floral de Paris (10 & 11 octobre 2015). L'occasion pour Hyperassur.com de faire le point sur les mutuelles santé pour animaux, encore trop peu connues des propriétaires. Quelle mutuelle choisir pour les protéger ? Nos réponses. 

Salon Animal Expo : Quelle mutuelle santé choisir pour mon animal ?

Prix d'une mutuelle animaux VS prix des soins vétérinaires

Aujourd'hui, emmener son animal de compagnie chez le vétérinaire (libre de pratiquer les prix qu'il souhaite) coûte environ 50€ pour une visite de routine, de 200€ à 300€ en moyenne pour une stérilisation, de 50€ à 100€ pour des analyses de sang, 100€ environ pour une radio et de 250€ à plus de 1000€ pour de la chirurgie

Faire le choix d'une mutuelle peut donc vite être rentable puisque les prix ne sont pas excessifs. En effet, les assureurs proposent généralement trois formules progressives :

  • éco autour de 10€ par mois en moyenne
  • medium de 15€ à 20€ par mois en moyenne
  • premium autour de 30€ par mois en moyenne
Il existe néanmoins un plafond annuel de remboursement, allant de 1000€ à 2000€ en moyenne selon les formules, ainsi qu'une franchise annuelle de quelques dizaines d'euros, déduite du premier remboursement de l'année.

Pour en savoir plus sur les différentes formules proposées : voir l'article

Le fonctionnement des mutuelles animaux

Après une consultation chez le vétérinaire, le propriétaire fait l'avance en payant le praticien. Il doit ensuite remplir une feuille de soin délivrée par la mutuelle et l'envoyer à cette dernière, accompagnée de la facture. Le remboursement intervient par virement, généralement sous 48h.

Quels soins sont remboursés ?

Les mutuelles distinguent les soins courants et les soins de prévention, qui ne sont pas remboursés de la même façon.

  • Les soins dits courants comprennent les consultations et les actes liés à une maladie ou un accident, y compris les urgences, interventions chirurgicales, hospitalisations, radios, prises de sang et médicaments. Ceux-ci sont remboursés sous la forme d'un pourcentage défini dans le contrat allant de 50 % à 100 % selon les formules.
  • Les soins dits de prévention regroupent les vaccins, vermifuges, bilans de santé, stérilisations ou encore détartrages, qui sont remboursés sous la forme d'un forfait annuel, de 50€ à 150€ en moyenne. A noter que les formules d'entrée de gamme ne proposent pas toujours cette prise en charge.

Quels animaux peuvent être assurés ?

Il existe des limites d'âge à la souscription d'une assurance animale. Les animaux de 3 à 6 mois (en moyenne, selon les assureurs) sont trop jeunes pour souscrire et ceux de plus de 7 à 10 ans sont trop âgés pour être assurés. En revanche, si l'assurance est souscrite avant l'âge limite, l'animal est protégé jusqu'à la fin de sa vie.

Les animaux pris en charge par les mutuelles animaux sont bien sûr les chiens et les chats mais aussi les NAC (nouveaux animaux de compagnie) les plus courants : lapins, furets, cochons d'Inde, perroquets ou perruches.
Le cheval n'est pas considéré comme un animal de compagnie, mais des assurances spécialisées existent également.

Pour en savoir plus sur les conditions de souscription : voir l'article

Les exclusions non comprises dans les contrats de mutuelles animaux

Certains frais et soins ne sont pas pris en charge, en voici une liste non exhaustive.

  • Les frais liés à des maladies ou accidents déjà connus ou survenus au moment de la souscription (de nombreux assureurs demandent d'ailleurs un bilan médical à la souscription)
  • Les frais liés à des maladies ou accidents qui surviendraient pendant la période « de carence » : un délai après la souscription fixé par les assureurs, pendant lequel les factures vétérinaires doivent être payées par le propriétaire de l'animal
  • Les frais liés à des malformations ou maladies
  • Les soins liés à l'implantation d'une prothèse 
  • Les frais liés à des maladies ou accidents suite à des mauvais traitements ou négligences
  • Tous les frais engagés après dépassement du plafond annuel

Le conseil de Jérôme Chasques, Directeur Général d'Hyperassur

« Les propriétaires d'animaux qui viennent sur notre comparateur sont avant tout dans une démarche de découverte, d'évaluation du coût des soins médicaux et chirurgicaux. Ils souhaitent choisir la formule qui convient le mieux pour protéger leur animal. Notre conseil : il faut plutôt bien vérifier le pourcentage de remboursement, le montant accordé aux soins de prévention, les exclusions, les plafonds de remboursements ainsi que la franchise annuelle qui peuvent différer d'un contrat à l'autre, à prix équivalent. »