Tout savoir sur la démodécie chez le chien

Publié par le 23 février 2016

Maladie de peau assez bénigne, la démodécie peut devenir sévère si elle n'est pas soignée convenablement ou si elle touche des sujets sensibles. D'où vient-elle ? Comment se manifeste- t-elle ? Existe-t-il un traitement pour la faire disparaître ? Comment prémunir votre chien ?

Tout savoir sur la démodécie chez le chien

La démodécie canine : une maladie présente dès la naissance

La démodécie canine est une maladie de peau causée par un parasite. La particularité de cette maladie est que ce parasite ne se transmet ni ne s'attrape.

Le Demodex canis est présent dans l'organisme du chien dès sa naissance. 50 % des chiens en sont des porteurs sains. Il vit dans les glandes sébacées du chien et cohabite normalement sans problème particulier. Il est géré par le système immunitaire de l'animal et ne cause aucun trouble. C'est la raison pour laquelle ce trouble cutané touche particulièrement les jeunes chiots qui naissent avec une déficience dans leur système immunitaire. Il y a souvent plusieurs sujets atteints dans la même portée, car c'est une déficience héréditaire qui est transmise.

Dans le cas où la démodécie canine touche un chien adulte, il est important de réaliser des analyses afin de comprendre ce qui a fait chuter son système immunitaire. Il s'agit souvent d'autres maladies sous-jacentes (glandes surrénales défaillantes, cancer...). Les symptômes sont des dépilations par taches localisées sur la face du chien et sur ses pattes avant. Dans les cas les plus graves, on observe une dépilation touchant l'ensemble du corps. La maladie peut alors dégénérer en surinfection bactérienne entraînant parfois la mort du sujet.


Comment traite-t-on un chien atteint de démodécie ?

Le diagnostic de la démodécie s'effectue au moyen de prélèvements des zones suspectes par grattage. Attention, il arrive que certains chiens ne permettent pas d'élaborer un bon diagnostic en raison de la trop grande épaisseur de leur peau. Il faut alors réaliser une biopsie de peau. Il existe 2 formes de démodécie canine :

  • La démodécie sèche concerne la simple dépilation. Elle est soignée à l'aide d'une lotion antiparasitaire. Il existe également des comprimés dont l'efficacité est importante mais qui coûtent cher.
  • La démodécie suppurée généralisée provient d'une infection bactérienne survenue par dessus les lésions. Elle porte également le nom de pyodémodécie. On observe la formation de croûtes qui suppurent. La maladie s'étend rapidement sur tout le corps. Il faut traiter rapidement car l'animal peut décéder de septicémie. Le vétérinaire prescrit alors une lotion antiparasite et des antibiotiques afin de traiter les surinfections.

Le traitement est très long. Il dure au minimum 4 mois mais de nettes améliorations apparaissent après 3 semaines. Le chien sera déclaré guéri uniquement après des tests cutanés. Si vous disposez d'une bonne mutuelle santé pour votre chien, avec des remboursements compris entre 50 % et 100 %, les frais liés au traitement seront prix en charge. Si vous n'avez pas encore d'assurance santé spéciale chien, nous pouvons vous aider à choisir la bonne formule et obtenir des devis

Comment prévenir cette maladie ?

Il est difficile de prévenir la démodécie puisque celle-ci ne s'attrape pas et vit à l'intérieur du sujet jusqu'au moment de sa déclaration dépendante du mauvais fonctionnement immunitaire. La maladie peut toucher toutes les races, cependant, on a constaté que certaines y étaient plus sensibles, comme le Shar-Peï, le Chow-Chow, le Dalmatien ou le Berger Allemand, par exemple. Chez ces races, soyez particulièrement vigilant entre 3 mois et 3 ans. En dehors de cette période, il est rare de voir un chien atteint de démodécie canine.

Il est important de préciser que lorsque la maladie a été soignée totalement, les cas de récidive sont très rares. On note moins de 10 % de récidives. Le meilleur moyen de contrôler la démodécie canine est de ne pas faire se reproduire un chien qui aurait déjà contracté la maladie. Comme il s'agit d'une affection héréditaire, les chiots ont de fortes chances d'en être atteints à leur tour. La stérilisation des chiennes malades donne en outre de meilleures chances de guérison, car les chaleurs et la grossesse affaiblissent leur système.