Assurance Chômage

Une assurance chômage est une assurance privée facultative qui permet d'obtenir une indemnité complémentaire en cas de perte d'emploi, indépendamment de celle versée par l'Unédic. Elle peut être nécessaire lors de la souscription d'un prêt immobilier pour vous permettre en cas de chômage de régler à l'organisme prêteur tout ou partie des mensualités dues.

Cette assurance n'est pas obligatoire mais certaines banques l'exigent pour accorder un crédit immobilier. Pour bénéficier de cette assurance chômage, il vous faudra avoir cotisé pendant une durée minimum, mais aussi que la perte de votre emploi ait été involontaire, en cas de licenciement économique par exemple, et non de démission.

Assurance Chômage

L'assurance chômage n'est pas seulement utile en cas de souscription d'un emprunt. Toute personne souhaitant se prémunir contre une baisse de son niveau de vie en cas de perte de son emploi peut souscrire une assurance complémentaire chômage.

Cette dernière est fortement recommandée aux professionnels indépendants, professions libérales ou chefs d'entreprise qui ne sont pas couverts par l'assurance-chômage de l'UNEDIC et ne perçoivent donc pas d'allocations en cas de chômage. Dans ces conditions, l'assurance leur assure un revenu en cas de cessation d'activité et de dépôt de bilan suite à un redressement ou une liquidation judiciaire, pendant une durée définie par le contrat ou sous la forme d'un capital de reconversion.

Les caractéristiques de l'assurance chômage

L'assurance chômage prêt immobilier n'est généralement consentie qu'aux personnes exerçant une activité salariée, et exclut donc la plupart des dirigeants d'entreprise et les professions libérales. La plupart des assureurs n'acceptent en outre d'assurer que les emprunteurs ayant signé un CDI (contrat à durée indéterminée) avec leur employeur. La prise en charge des mensualités dues est parfois plafonnée et peut avoir une durée variable (en général d'un an minimum).

Dans le cas de l'assurance chômage des dirigeants, il existe différents niveaux de garanties, permettant de percevoir une indemnité qui va généralement de la moitié du revenu perdu à sa totalité. Le montant de vos cotisations est calculé selon vos revenus annuels et la Loi Madelin vous permet depuis 1994 de les déduire en partie de vos revenus imposables (dans certaines limites). Le prix peut aussi varier selon la durée d'indemnisation souhaitée, votre âge, votre statut professionnel et la santé de votre entreprise au moment de la souscription du contrat.

Dans tous les cas, il convient au moment du choix de votre assurance chômage de prêter attention aux critères d'exclusion, au délai de carence, c'est à dire la durée de cotisation minimum avant toute indemnisation, et au délai de franchise prévu par votre contrat.

Découvrez l'offre de notre partenaire et choisissez l'assurance chômage la plus adaptée à vos besoins au meilleur prix !