Assurance décès: Attention aux exclusions ! Dans quels cas est-on vraiment couvert ?

Publié par le 26 mars 2015

Par mesure de prévoyance, vous avez souscrit un contrat d'assurance décès. Bonne idée, puisqu'il faut protéger ses proches, surtout si l'on est le seul à assurer les revenus du foyer. Toutefois, il faut rester prudent, puisque les garanties proposées par les contrats d'assurance décès ont de multiples exclusions. 

Assurance décès: Attention aux exclusions ! Dans quels cas est-on vraiment couvert ?
Ce contrat, qui est souscrit auprès d'un organisme assureur (banque, courtier, agence en assurance...), est ouvert à toutes les personnes de 18 ans à 60 ans qui souhaitent protéger leur descendance et leurs proches.
Ainsi, en cas de décès accidentel, les proches reçoivent un capital pour faire face aux multiples dépenses. Ici, il faut faire un zoom sur le mot « accidentel ». Le terme « accidentel » définit le champ d'application de la protection.




Comprenez par là que le contrat ne s'applique pas si :
• La mort est due à une surconsommation d'alcool.
• La mort est due à une maladie, même s'il s'agit d'un AVC ou d'un accident cérébral. • La mort est due à une surconsommation de drogues.
• La mort a été provoquée volontairement (suicide par exemple).
• L'adhérent décède lors d'une guerre.
• L'adhérent décède lors d'un acte de terrorisme.
• L'adhérent décède à la suite d'un accident aérien (ULM, planeur, parapente, avion...).
• L'adhérent est mort dans une rixe.
• L'adhérent décède lors d'une compétition ou un pari sportif.

Par ailleurs, il faut noter que le capital décès est maintenu en cas d'invalidité ou d'incapacité à travailler, si les faits n'entrent pas dans le cadre des exclusions.

Pour que le contrat soit utile, choisissez toujours un contrat de prévoyance comme le contrat multirisque pour les accidents de la vie, dont le décès et l'invalidité, avec des garanties plus avantageuses. La majorité des contrats d'assurance décès basiques ne couvrent que la mort accidentelle du souscripteur. Pour information, il faut savoir que l'assurance décès est obligatoirement rattachée aux contrats de prévoyance entreprise, ainsi qu'au prêt immobilier.