Assurance des risques d'éruption volcanique : la Soufrière (Guadeloupe), troisième volcan le plus dangereux d'Europe

Publié par le 16 avril 2010 Assurance des risques d'éruption volcanique : la Soufrière (Guadeloupe), troisième volcan le plus dangereux d'Europe

Alors que l'éruption du volcan islandais Eyjafjallajökull paralyse une bonne partie du trafic aérien du nord de l'Europe, l'équipe du Willis Research Network (WRN) a identifié les volcans les plus dangereux d'Europe, sur la base de la taille d'une éruption potentielle, du nombre de personnes potentiellement en danger, et la valeur des biens immobiliers dans la zone proche de chaque volcan.

L'équipe du Willis Research Network (WRN), financée par Willis Group Holdings, courtier d'assurances global, place le Vésuve, en Italie, en tête de la liste des volcans les plus dangereux d'Europe, car il possède la population exposée la plus nombreuse (1,7 million de personnes), la valeur immobilière résidentielle la plus exposée (66,1 milliards de dollars) et le potentiel le plus important de survenance d'une éruption aux conséquences funestes parmi les 10 volcans d'Europe les plus dangereux. Une éruption majeure du Mont Vésuve pourrait ainsi faire 8.000 victimes, 13.000 blessés graves et entraîner des pertes économiques totales supérieures à 24 milliards d'USD.

Deux volcans français parmi les plus dangereux

Deux volcans français figurent parmi les volcans les plus dangereux d'Europe. Le volcan de la Soufrière, en Guadeloupe, arrive en 3ème position du classement. 94.037 personnes seraient affectées en cas d'éruption, et la valeur des habitations menacées s'élèverait à 3,8 milliards de dollars. Quant à la montagne Pelée, en Martinique, il figure en 9ème position. Son éruption toucherait 10.000 personnes et occasionnerait 400 millions de dollars de pertes immobilières.

Le volcan Eyjafjallajökull, entré hier en éruption en Islande, ne figure pas sur cette liste, mais le volcan Hekla, le plus actif d'Islande, est placé en neuvième position parmi les volcans les plus dangereux d'Europe.

Dans la note intitulée "L'assurance des risques d'éruption volcanique en Europe", les chercheurs proposent que le classement soit utilisé comme base de développement des premiers modèles détaillés d'assurance des risques d'éruption volcanique, en Europe et dans divers territoires européens d'outre-mer. Il n'existe actuellement aucun modèle du genre.