3 choses à savoir pour assurer mon téléphone

Publié par le 22 mars 2017

Selon l'ONDRP (Observatoire National de la Délinquance et des Réponses Pénales), environ 650 000 vols de téléphones seraient recensés chaque année. La plupart des victimes ne portent pas plaintes ou ne sont pas assurées contre le vol. Mais un téléphone peut-il vraiment s'assurer ? Quelle en est l'utilité ? Y a-t-il des exclusions, des conditions ? Voici 3 choses à savoir pour bien assurer votre téléphone. 

3 choses à savoir pour assurer mon téléphone

1. Un téléphone portable peut-il s'assurer ? Si oui, contre quoi ?

Il est tout à fait possible d'assurer son téléphone portable auprès d'un assureur, d'une banque ou tout simplement auprès de sa compagnie de téléphonie. Il faut toutefois savoir que cette assurance n'est pas obligatoire, mais parfois souscrite sans le consentement du propriétaire du téléphone.
Un téléphone peut être assuré pour les cas de vol, de panne, en cas de dommages ou de perte mais chacune de ces options a ses spécificités et surtout, ses exclusions.
Ainsi, si le téléphone est volé, l'assurance marchera en fonction de la situation de vol. Dans les cas d'agressions, de menaces ou d'effraction, le propriétaire sera indemnisé sous réserve d'un dépôt de plainte au commissariat. En revanche, si le téléphone se trouvait dans la poche ou le sac de la personne, il s'agit alors d'un vol à la tire, l'assurance ne fonctionnera probablement pas car plusieurs exclusions peuvent être invoquées : défaut de surveillance, non-constatation du vol immédiate…
En cas de dommages, nous verrons dans le second point que les assurances ne fonctionnent que si la casse est dûe à un événement extérieur. De plus, les pannes et pertes de téléphones portables ne sont que très rarement prises en charge par les assurances, il s'agit en effet des cas de figure les moins courants.
Mais chaque situation est différente, et les contrats d'assurance téléphone ne prévoient pas les mêmes exclusions.


2. Si je fais tomber mon téléphone est qu'il se brise ou que l'écran est cassé puis-je être indemnisé ?

La plupart des assurances prennent en charge les dommages causés au téléphone assuré, mais le plus souvent ces dommages doivent être dûs à un événement extérieur, soudain et imprévisible.
En effet, si le téléphone échappe des mains de la personne et se brise, aucune indemnisation ne sera possible. En revanche, si le téléphone lui échappe des mains en raison d'une bousculade dans la rue, il s'agit alors d'un événement extérieur et indépendant de la volonté du client. Dans ce cas, le téléphone pourra être remplacé ou réparé suivant les conditions générales du contrat.
Pour ce genre de situation, l'assureur demandera un certain nombre de détails sur le déroulement de la scène car ces exclusions très restrictives poussent de plus en plus de personnes à faire de fausses déclarations. Aux yeux de la loi, une fausse déclaration est considérée comme un délit d'escroquerie et peut être punissable.


3. Est-ce intéressant de souscrire à une assurance pour mon téléphone ?

Tout dépend de votre contrat et de ses conditions. En effet, les clauses des contrats d'assurances téléphone sont généralement très vagues et n'informent pas totalement le clients des exclusions du contrat.
Par exemple, une personne se faisant voler son téléphone à son bureau alors qu'elle était partie déposer un dossier à son collègue ne sera pas indemnisée. Même si elle est assurée contre le vol, son assurance peut invoquer l'exclusion "défaut de surveillance" puisque cette personne a effectivement laissé son téléphone sans surveillance pendant quelques minutes.
Les offres d'assurances sont multiples et les prix très variables, certaines compagnies proposent des offres à partir 35 euros par an et pouvant aller jusqu'à 200 euros. On considère également qu'un téléphone perd 50% de sa valeur après la première année, les assurances seront plus réticentes pour rembourser un téléphones "ancien" car celui-ci est susceptible d'être changé sous peu.
En conclusion, une assurance peut être intéressante mais il s'agit de bien mesurer les exclusions de chaque contrat, en fonction de ses propres critères. Toutefois, selon l'UFC Que Choisir, une assurance téléphone n'est rentable que pour un temps très limité et les exclusions sont trop nombreuses pour espérer être indemnisé en cas de problème.