500 millions d'euros de dommages pour les intempéries

Publié par le 26 juin 2013

D'après les premières estimations de la Fédération française des sociétés d'assurance, la facture des intempéries qui ont frappé la France la semaine dernière s'élèverait à 500 millions d'euros.

Bernard Spitz, président de la FFSA (Fédération française des sociétés d'assurance) a annoncé ce mercredi sur Radio classique que les violentes intempéries de la semaine dernière coûteront environ 500 millions d'euros. Il précise que les inondations auront causé entre 300 et 350 millions d'euros de dommages aux habitations et infrastructures du Sud-Ouest de la France, et que l'épisode de grêle de la même période coutera entre 150 et 200 millions d'euros. Ces estimations restent cependant approximatives, et la facture ne devrait pas affecter les marges et les primes d'assurance selon les dires de Bernard Spitz.

La FNSEA (fédération nationale des syndicats agricoles) a quant à elle estimé les dégâts liés aux intempéries à 500 millions d'euros, mais uniquement pour le secteur agricole. Toujours est-il que deux arrêtés de reconnaissance de catastrophe naturelle ont été publiés au journal officiel le 27 mai, concernant 42 départements français touchés par de nombreux dégâts climatiques ces deniers mois. La facture pour les assureurs pourra être bien plus importante que prévue.