Assurance habitation et déménagement

Publié par le 22 août 2012

Le déménagement peut s'avérer parfois plus complexe que prévu, notamment en ce qui concerne les assurances à souscrire. Voici quelques pistes pour vous aider à être bien couvert lors de votre déménagement.

Première chose à faire : assurer votre nouveau logement

Déménager n'est pas une affaire très simple, notamment en ce qui concerne l'assurance habitation. En effet, plusieurs choix s'offrent à vous : reprendre l'assurance du vendeur, continuer avec la vôtre (en déclarant le changement d'adresse) ou souscrire une toute nouvelle multirisque habitation. Si vous êtes locataire, vous serez dans l'obligation de choisir parmi ces trois solutions.

En revanche, n'oubliez pas qu'en tant que propriétaire, souscrire une assurance habitation est uniquement recommandé. Lorsque vous achetez, la loi prévoit que l'assurance du vendeur assure le bien immobilier. Vous pouvez cependant choisir une autre assurance habitation, auquel cas vous avez trois mois à compter de l'achat pour résilier votre ancienne multirisque habitation.

L'assurance déménagement contractuelle

Le déménagement peut aussi être une épreuve en tant que tel. Casse, vol, ces deux risques majeurs peuvent vous coûter cher. C'est pourquoi vous devez remplir consciencieusement une déclaration de valeur au moment d'établir votre contrat avec votre déménageur. Cette estimation du montant global de vos biens est indispensable. Prenez le temps de raisonner objet par objet et non de façon globale.

Sachez que les professionnels du déménagement doivent obligatoirement avoir contracté une assurance contractuelle de base (aussi appelée « responsabilité civile) pour prévenir ces risques. Celle-ci correspond à un minimum obligatoire : le déménageur engage sa responsabilité en cas de problème. Elle est cependant limitée car elle couvre seulement les dommages qui sont du fait du déménageur.

Il existe donc des exceptions à cette assurance déménagement contractuelle. Sachez que le déménageur peut en effet se dégager de toute responsabilité pour plusieurs raisons :

  • Si vous avez mal emballé vos objets,
  • En cas de force majeure,
  • Ou si le dommage est dû à un vice propre.

Relisez attentivement les modalités d'indemnisation et les exclusions prévues par votre contrat de déménagement. Vous êtes aussi en droit de demander à votre déménageur de présenter la responsabilité contractuelle de base pour connaître le montant des remboursements.

Assurance habitation : la garantie dommage déménagement

Comment faire pour que l'assurance habitation couvre bien les préjudices en cas de vol ou de casse ? Il est possible que votre multirisque habitation couvre les dégâts causés lors d'un déménagement sans extension de garantie. Il faudra alors prévenir votre assureur en envoyant une lettre recommandée avec accusé de réception (LRAR) où vous indiquerez la date du déménagement et l'adresse de votre nouveau logement.

Si ce n'est pas le cas, il peut être intéressant de souscrire une garantie supplémentaire auprès de votre assureur ou de votre déménageur. En effet, la garantie dommage déménagement couvrira les dégâts non prévus par la déclaration de valeur et vous permettra d'être mieux indemnisé, notamment pour :

  • les cas de force majeure qui excluraient l'application de l'assurance déménagement contractuelle : un vol commis avec violence, un accident de la route causé par un tiers, des conditions atmosphériques très mauvaises, etc. ;
  • bénéficier de la valeur d'achat ou de la valeur vénale des biens anciens, plutôt que de la valeur de remplacement en cas de problème.

De ce fait, une garantie supplémentaire vous permettrait de prendre en charge de façon plus étendue les dommages subis par l'ensemble de vos biens lors de votre déménagement.

Les conseils que peut vous donner votre assureur habitation ne sont pas négligeables, notamment concernant l'étendue de votre couverture. Demandez à votre conseiller de plus amples informations sur vos garanties, relisez votre contrat et veillez également à ce que la franchise ne dépasse pas 500 euros.

L'assurance habitation en cas de déménagement sans professionnel

Enfin, si vous déménagez par vos propres moyens, sachez que les personnes qui viennent vous aider ne seront pas bien couvertes contre les lésions permanentes en cas d'accident sans la souscription d'une assurance temporaire ou si elles ne sont pas titulaires d'une assurance « accidents », sauf si un tiers est responsable de l'accident en question.

Si vous louez un camion de déménagement, vous devez également souscrire une assurance « dommage véhicule ».