Assurance habitation : quid de la dépendance ?

Publié par le 10 juillet 2015

Vous souhaitez assurer votre habitation, et disposez de plusieurs dépendances sur votre terrain. Il est souvent difficile d'y voir clair dans les contrats d'assurance habitation concernant ces dépendances. Votre comparateur d'assurance habitation Hyperassur vous aide à mieux comprendre.

Assurance habitation : quid de la dépendance ?

Une dépendance, qu'est-ce que c'est ?

Il n'existe pas de définition propre à la « dépendance » dans le monde de l'assurance habitation. Chaque assureur en a en fait sa propre définition. Ce sont eux qui décident si tel ou tel bâtiment est considéré ou non comme une dépendance.

Bien entendu, certaines constructions font l'unanimité chez tous les assureurs :

  • une cave,
  • une buanderie,
  • un grenier,
  • un garage,
  • une remise...

La notion floue de « communication intérieure avec les pièces du lieu assuré »

Tous ces espaces doivent être sans communication intérieure avec les pièces du lieu assuré pour être considérés comme des dépendances. Autrement dit, la dépendance est un local placé à l'extérieur du logement et sans communication directe avec lui. Cette notion peut paraître floue pour des non-initiés. On pourrait légitimement se poser la question de savoir si par exemple une terrasse, une véranda ou même le jardin peuvent être perçus comme des dépendances.

Certaines assurances vont considérer une terrasse comme une dépendance alors que d'autres ne le feront pas. Quoi qu'il en soit, l'important est de lire attentivement le contrat d'assurance habitation que vous allez souscrire afin d'en connaitre toutes les modalités et d'apprécier l'étendue de la notion de « dépendance » pour l'assureur.

Les exceptions à la notion de dépendance

Toutefois, une chose est certaine : les assureurs sont en principe d'accord sur ce qui ne peut pas du tout relever d'une dépendance.

Le jardin par exemple n'est jamais couvert par l'assurance habitation. Il faut l'assurer en souscrivant une garantie supplémentaire optionnelle si vous craignez des dégradations. Il en est de même pour une piscine, une cour extérieure, etc. Il faut souscrire une extension de garantie pour ce type de constructions, sans quoi les dommages causés ne seront pas indemnisés.

Dépendances : comment être bien couvert par votre assurance habitation ?

Les dépendances sont couvertes par le contrat d'assurance habitation de base. En revanche, vous devez fournir la liste de vos dépendances et déclarer leur surface (garage, cave, buanderie, etc.). Vous pourrez ainsi vérifier que ces constructions sont bien considérées comme des « dépendances » par votre contrat et qu'elles bénéficient d'une couverture adaptée.

Pour garantir vos dépendances, les compagnies d'assurance exigent qu'elles se situent à moins de 10 kilomètres de votre domicile.

Votre assurance habitation - également appelée « multirisque habitation » - couvrent normalement vos dépendances en cas de dégât des eaux, d'incendie ou d'explosion, de terrorisme ou d'attentats, de tempête-grêle-neige, ainsi qu'en cas de catastrophe naturelle ou technologique. En revanche, la couverture contre le vol et le vandalisme doit faire l'objet d'une mention spécifique. De plus, les locaux doivent être clos à l'aide d'une porte solide et de serrures résistantes pour bénéficier de la garantie spécifique vol et vandalisme.

Selon votre statut (copropriétaire, locataire, etc.), demandez de plus amples renseignements à votre assureur au moment de la souscription de votre multirisque habitation. Enfin, n'oubliez pas de lire attentivement les termes du contrat.