Assurance habitation en résidence senior, ce qu'il faut savoir

Publié par le 10 novembre 2015

Avec l'âge et la perte d'autonomie, il peut être difficile pour les personnes isolées de rester chez elles sans une assistance régulière. Sans compter qu'au-delà des aspects pratiques (repas, ménage, déplacements), la question du maintien d'une vie sociale se pose aussi. La maison de retraite n'a pas forcément bonne réputation et peut rebuter les personnes âgées, mais il existe d'autres solutions pour les seniors encore plein de vitalité.

La résidence senior, une solution sur mesure

Les résidences senior permettent aux retraités encore autonomes de jouir d'appartements à la location qui, tout en préservant leur indépendance et leur intimité, leur donnent accès à toute une gamme de services et activités ciblés. Si chacun y a son logement indépendant, des espaces communs permettent de se retrouver en toute convivialité pour discuter, regarder un film, jouer aux cartes ou encore à la pétanque. Des animations sont parfois également organisées pour favoriser le lien social et les rencontres amicales.

La résidence senior offre aux locataires un cadre de vie convivial et sécurisé, avec un gardien, des sanitaires adaptées aux problèmes liés à l'âge, des commandes à distance de la lumière ou de l'ouverture des volets, ou encore un système d'appel en cas de chute ou de malaise… Des services spécifiques à la carte sont aussi proposés aux locataires : livraison des courses, aide-ménagère, coiffeur à domicile, restauration sur place et même une aide aux formalités administratives. Ces dispositions permettent de simplifier la vie des retraités tout en leur garantissant une autonomie maximale.

L'assurance habitation, une formalité obligatoire

Comme tous les locataires de logements non-meublés, les occupants en résidence senior doivent souscrire une assurance habitation. Il arrive que des garanties minimum soient déjà comprises dans les charges locatives, assurez-vous dans ce cas des conditions mises en place et n'hésitez pas à souscrire votre propre assurance pour être mieux couvert. La plupart des compagnies d'assurance proposent aujourd'hui des assurances senior adaptées aux besoins des retraités, mais les garanties varient et il convient de comparer les offres pour faire le bon choix.

  • Responsabilité civile : Elle est indispensable pour couvrir les dommages que vous pourriez causer à des tiers. Elle couvre votre responsabilité privée mais aussi votre responsabilité d'occupant, et peut par exemple dédommager un voisin en cas de dégât des eaux survenu chez vous et s'étant étendu à son appartement.
  • Garanties complémentaires : Même si ce n'est pas obligatoire, il est conseillé d'y souscrire pour garantir vos biens (meubles, matériel informatique, bijoux…) en cas de dégât des eaux, d'incendie, de dommage électrique, de catastrophe naturelle ou de vol.
  • Selon les contrats, d'autres garanties ou extensions de garantie peuvent être proposées, comme l'assistance pratique et psychologique ou le relogement en cas de sinistre, la garantie des biens extérieurs (volets, antennes et même monuments funéraires) et la garantie de vos biens maintenue même en cas d'absence prolongée.

Attention cependant à comparer les offres en prenant en compte les franchises restant à votre charge en cas de sinistre : des cotisations réduites cachent souvent des franchises élevées. Prenez garde également à évaluer le plus justement possible la valeur de vos biens avec votre assureur : même si cela induit une prime d'assurance plus onéreuse, cela garantit aussi que vous soyez bien couvert. Et enfin, lisez avec attention les conditions parfois associées aux garanties de votre contrat, et n'hésitez pas à en discuter pour éclaircir tout point qui vous semble obscur.

Pour trouver un logement sénior, vous pouvez vous rendre sur www.logement-seniors.com