Assurances ski : quelle protection et quelle utilité ?

Publié par le 10 janvier 2017

Alors que la neige tombe enfin sur les massifs et à quelques semaines des vacances, Hyperassur.com s'est penché sur la protection des consommateurs pendant la pratique des sports d'hiver. Comment leur responsabilité pourrait-elle être engagée en cas d'accident ? Quelle assurance choisir ? Ne sont-ils pas déjà couverts ? Explications

Assurances ski : quelle protection et quelle utilité ?

Dans quelles situations l'assurance s'invite-t-elle sur les pistes ?

Commençons par la situation où vous, ou l'un de vos enfants, êtes responsable d'un accident de ski (exemple : vous percutez un autre skieur et celui-ci est blessé). Votre responsabilité est engagée pour tous les dommages corporels et matériels que vous causez accidentellement, et c'est à vous de couvrir les frais directs et indirects qui en découlent.
Dans cette situation, c'est d'une responsabilité civile dont vous avez besoin. Comprise dans tous les contrats multirisques habitation, elle couvrira les frais des dommages causés à un tiers et vous est acquise jusque sur les pistes.
Attention, la mise en danger volontaire de la vie d'autrui ou l'accident intentionnel font partie des exclusions de cette responsabilité civile.


Si l'on inverse la situation et que vous, ou l'un de vos enfants, devenez la victime, alors c'est la responsabilité civile du skieur ayant provoqué l'accident qui est déclenchée.
S'il y a litige sur sa responsabilité, vous pouvez toujours faire appel à la garantie « recours et défense », incluse aussi dans les contrats habitation. Cette dernière vous assiste dans les démarches pour obtenir réparation. Vous pouvez également la déclencher si vous êtes blessé pendant un cours de ski ou lors de l'utilisation d'une remontée mécanique et qu'il vous faut apporter la preuve d'une négligence du prestataire.
Enfin, si vous êtes la victime d'une personne non-assurée ou impossible à identifier, vous pouvez saisir le Fonds de garanties des assurances pour obtenir réparation.


Qui pour me porter assistance sur les pistes ?

Chaque commune a l'obligation d'organiser les secours sur son territoire, en interne ou en sous-traitant, autrement dit que vous soyez sur le domaine skiable ou en hors-pistes vous serez secouru. Et ce quels que soient les moyens à mettre en œuvre : d'une simple traineau pour vous aider à regagner la station à toute une équipe de secouristes avec appui aérien.
Seulement ces moyens ont un coût et on peut tout à fait vous demander une participation, de 150 € pour un retour en civière + transfert à l'hôpital à plusieurs milliers d'euros pour un vol en hélicoptère.


Les chiffres du ski en France

- La France est le deuxième domaine skiable au Monde, derrière les Etats-Unis, avec 300 stations de ski et 52 millions de journées-skieurs vendues sur la saison 2015-2016.
- 9 milliards d'euros, ce serait le poids du tourisme en montagne dans l'économie tricolore
- Environ 8 millions de pratiquants en France, 43 % fréquentent les stations sur des séjours d'une semaine/ 47 % sur des séjours plus courts
- On a dénombré 150 000 blessures l'an dernier sur les pistes. Une blessure sur 3 est une entorse du genou, une blessure sur 6 est une lésion à l'épaule.

Neuf fois sur dix le skieur blessé est seul responsable

Parce qu'on ne peut pas toujours rejeter la faute sur les autres - seulement 10 % des accidents sont dus à une collision entre deux skieurs - quelles sont les assurances qui nous protègent en cas de sinistre sans intervention extérieure ?


Sécurité sociale + complémentaire santé

  • Tous les frais médicaux et d'hospitalisation

Assurance auto

  • Rapatriement de l'assuré / Retour au domicile des proches / Hébergement d'un proche en cas d'hospitalisation sur place
  • Les frais de secours sur pistes et de transfert

Carte bancaire premium
Carte gratuite sous conditions dans certaines banques ou cotisation mensuelle d 'environ 10 €. Les garanties varient selon le type de carte et le distributeur (la banque)

  • Les frais de secours sur piste, de transfert et de rapatriement au domicile
  • Les compléments aux frais médicaux non-couverts par la Sécurité sociale + mutuelle
  • Remboursement des forfaits de ski non-consommés
  • Indemnisation des dommages au matériel loué ou personnel

Garantie des accidents de la vie
En option d'une assurance habitation ou en contrat à part entière - 20 €/par mois en moyenne pour toute la famille

  • Les compléments aux frais médicaux non-couverts par la Sécurité sociale + mutuelle
  • Les frais de secours sur pistes, de transfert et de rapatriement au domicile
  • Retour au domicile des proches / Hébergement d'un proche en cas d'hospitalisation sur place
  • Indemnités journalières en cas d'immobilisation

Assurance spéciale voyage
Entre 15 € et 20 € en moyenne

  • Les compléments aux frais médicaux non-couverts par la Sécurité sociale + mutuelle
  • Les frais de secours sur pistes, de transfert et de rapatriement au domicile
  • Retour au domicile des proches / Hébergement d'un proche en cas d'hospitalisation sur place
  • Responsabilité civile
  • Indemnisation des dommages au matériel loué ou personnel
  • Remboursement des forfaits de ski non-consommés et de l'hébergement suite à blessure ou défaut de neige

Assurance en option du forfait de ski
En moyenne de 3 à 4 € en supplément du forfait

  • Les frais de secours sur pistes et de transfert
  • Remboursement des forfaits de ski non-consommés et de l'hébergement suite à blessure ou défaut de neige

Les couvertures présentées ci-dessus ne sont pas acquises dans tous les contrats. Et si elles le sont, il faut être attentif aux montants des indemnisations (frais réels ou forfait plafonné) ainsi qu'aux conditions de déclenchement et exclusions (situations qui peuvent ou non déclencher la prise en charge).


Le conseil d'Hyperassur.com

Avant de souscrire à un contrat ou un service spécifique, vérifiez que vous n'êtes pas déjà couvert par ailleurs. En principe une assurance habitation, doublée d'une assurance auto et éventuellement d'une carte bancaire haut de gamme, suffit à vous protéger des conséquences d'un accident de ski.
Les assurances Voyage ou Garanties des accidents de la vie viendront compléter votre protection, notamment si vous avez besoin d'une assistance à l'étranger ou si des indemnités journalières sont nécessaires en cas d'incapacité temporaire.
L'assurance vendue en option du forfait n'est utile que pour les personnes qui ne disposent d'aucune autre protection, et ses prestations sont très limitées.


Source : FIFAS, Atout France, Domaines skiables de France, Association des médecins de montagne