Garantie de dommages aux biens : que couvre-t-elle réellement ?

Publié par le 5 août 2015

La garantie de dommages aux biens, que vous soyez un particulier ou un professionnel, couvre vos biens ou votre matériel professionnel en cas de sinistre. Elle est présente dans tout bon contrat Multirisque habitation mais peut aussi être souscrite par des professionnels ou des étudiants qui ont besoin d'assurer leur matériel afin de pouvoir le remplacer très rapidement en cas de sinistre. Mais que couvre réellement cette garantie ? Voici quelques informations, importantes et à savoir, à propos de la garantie de dommages aux biens.

Garantie de dommages aux biens : que couvre-t-elle réellement ?

Garantie de dommages aux biens, sur justificatifs seulement

La première chose que vous devez savoir, concernant la garantie de dommages aux biens est que rien ne pourra vous être remboursé et qu'il vous sera impossible de recevoir une forme de dédommagement en l'absence de factures ou de devis. En effet, il est recommandé de conserver l'ensemble de vos factures et tickets de caisse pour tout ce qui concerne vos objets de valeur. Cela touche l'électroménager, votre mobilier, l'hi-tech, ou tout autre équipement qui serait susceptible de subir des dommages sous votre toit. Dans le cadre d'une réparation, vous devrez fournir la facture du prestataire.

Dans le cadre d'une assurance étudiant ou professionnel, par exemple, cette garantie peut se limiter à quelques biens seulement afin de réduire le coût des cotisations. Un étudiant pourra ainsi garantir son ordinateur, son smartphone et son appareil photo et un professionnel pourra assurer tout le matériel nécessaire au fonctionnement de son activité. Les factures des biens assurés devront donc être présentées à l'ouverture du contrat, ce qui n'est pas le cas dans le cadre d'une garantie de dommages aux biens intégrée dans un contrat d'assurance habitation.

Garantie de dommages aux biens, pour quel sinistre ?

Vérifiez bien, auprès de votre assureur, dans quelles circonstances votre garantie de dommages aux biens peut s'appliquer. De manière générale, il y a indemnisation pour :

  • le vol avec effraction ou avec violence,
  • les incendies et explosions,
  • le dégât des eaux,
  • le bris de glace,
  • la casse accidentelle par un tiers,
  • les catastrophes naturelles et technologiques,
  • les tempêtes, la grêle et la neige,
  • et les actes de terrorisme et attentats.

Cependant, de nombreuses nuances peuvent faire tomber à l'eau votre dédommagement. Par exemple, la casse accidentelle, si elle est commise par un tiers résidant sous votre toit, ne pourra pas être dédommagée. C'est également le cas d'un vol sans effraction ni agression. Plus généralement, toute suspicion de négligence, de votre part ou de la part d'une personne qui réside sous votre toit, coupera vos droits aux indemnités.

Vérifiez donc les différentes clauses d'exclusions avant de souscrire un contrat d'assurance comprenant la garantie dommages aux biens et relisez-les bien avant de déclarer tout sinistre.