Les diagnostics gaz/ électricité bientôt obligatoires pour les nouvelles locations

Publié par le 4 avril 2017

A partir du 1er juillet, les bailleurs seront tenus d'effectuer des diagnostics gaz et électricité pour toutes les nouvelles locations. Une mesure qui vise à assurer la sécurité des locataires, dont 5 000 subissent chaque année une intoxication au gaz et 3 000 sont victimes d'un incendie de source électrique, avec 40 décès liés à une hydrocution. 

Les diagnostics gaz/ électricité bientôt obligatoires pour les nouvelles locations

Depuis 2009, les diagnostics gaz et électricité sont obligatoires pour tout logement ayant plus de 15 ans. L'attente pour l'application de la mesure au sein de tous les logements a été volontaire, afin de ne pas contrarier l'ensemble des bailleurs. Mais le Groupe de réflexion sur la sécurité électrique dans le logement a pris en compte les nombreux accidents qui surviennent chaque année en France. Au total, plus de 50 000 incendies causés par des sources électriques sont répertoriés par l'Observatoire national de la sécurité électrique.
Ils causent 3 000 victimes, dont 40 décèdent suite à une hydrocution. Pour un tiers d'entre eux, les installations fixes ou mobiles sont en cause, alors que deux tiers sont causés par les équipements électriques ménagers. Par ailleurs, Diagamter fait état de 5 000 intoxications causées par le gaz, parmi lesquelles une centaine de victimes.

Cliquez ici pour comparer les assurances habitation

Les experts ont mis le doigt sur les problèmes les plus fréquents, généralement des soucis de mise à la terre, ce qui est une situation des plus délicates, compte tenu du fait que la plupart des copropriétés n'y ont pas accès. Le deuxième problème le plus important concerne l'absence de disjoncteurs différentiels, généralement présents sur les circuits électriques domestiques.
Le Gresel n'a pas attendu pour conseiller aux propriétaires de faire inspecter leur installation par un électricien. Les travaux nécessaires pour la mise aux normes ne sont pas obligatoires, mais pourront faire l'objet d'une attestation par l'association responsable du visa obligatoire d'attestations de conformité des installations électriques, dont la validité sera de 6 ans.