Les prix baissent dans l’ancien

Publié par le 13 septembre 2012

Un peu d'air pour les acheteurs potentiels résignés, étranglés par la montée des prix que connaît l'immobilier aujourd'hui. En effet, les prix dans l'ancien, après s'être stabilisés à un haut niveau pendant l'année 2011, baissent au deuxième semestre. Cependant les prix restent trop chers pour stimuler les achats, sans compter le prix de l'assurance habitation qui devrait augmenter pour l'année 2013.

Un budget toujours plus alourdi

Malgré le rebond de transactions opéré en janvier, rebond en grande partie dû à la réforme sur la plus-value immobilière, l'année 2011 a connu un recul des ventes de -3,3%. Une situation qui s'explique par un budget toujours plus alourdi, et un pouvoir d'achat qui baisse continuellement. A noter cependant que la crise n'atteint pas le secteur immobilier de façon homogène. Les Français sont en effet satisfaits de leur assurance habitation pour 90% d'entre eux, et ne cherchent pas à trouver d'assurance habitation moins chère. Un constat qui pourrait cependant évoluer si les tarifs des primes augmentent trop fortement.