Propriétaires : l'intérêt de souscrire une assurance habitation

Publié par le 19 août 2015

Même si l'assurance habitation n'est pas obligatoire pour les propriétaires, elle reste un atout presque indispensable pour ces derniers et nous vous recommandons vivement d'y souscrire. En effet, un propriétaire qui loue son bien s'engage à ce que celui-ci soit en bon état. Si un sinistre, lié à un défaut d'entretien ou de construction de l'appartement venait à se produire, la responsabilité du propriétaire-bailleur pourrait alors être engagée et celui-ci devrait rembourser les réparations aux victimes.

L'intérêt de souscrire une assurance habitation est donc perceptible que le propriétaire loge dans le bien concerné ou non. Il est ainsi essentiel de bien comprendre l'apport de l'assurance habitation dans les différents cas de figure possibles.

Propriétaires : l'intérêt de souscrire une assurance habitation

Vous êtes propriétaire et occupez votre logement

Avant toute chose, sachez que vous n'êtes pas obligé d'assurer votre bien immobilier, sauf si ce dernier fait partie d'une copropriété. Cependant, sans multirisque habitation, vous devrez prendre à votre charge toute indemnisation de préjudices causés par un sinistre lié à votre appartement ou votre maison. Il est donc fortement recommandé de souscrire une assurance habitation.

Les garanties de base couvrent les sinistres liés aux explosions, incendies, vols avec effraction ou avec violence, catastrophes naturelles et technologiques, tempêtes-grêle-neige, bris de glace, dégât des eaux, actes de terrorisme ou attentats ou ceux attachés à votre responsabilité civile.

Les éléments de votre habitation faisant l'objet d'une couverture sont le bien immobilier concerné, ses aménagements extérieurs et intérieurs, ainsi que les biens mobiliers et objets de valeur déclarés.

L'assurance habitation couvre d'autre part le propriétaire du bien mais aussi son conjoint et toute personne à sa charge, animaux compris, au titre de la responsabilité civile et de la réparation des dommages corporels et matériels causés à un tiers.

Vous êtes propriétaire et vous louez votre logement

Si vous êtes propriétaire mais que vous n'habitez pas dans votre bien ou que vous le louez, vous n'êtes pas non plus obligé de souscrire une assurance habitation. Cependant, il est fortement recommandé d'assurer au moins votre responsabilité civile. Grâce à cela, en cas de préjudice lié par exemple à un vice de construction ou à un défaut d'entretien, le propriétaire sera couvert.

Après avoir vérifié le contrat souscrit par votre syndic de copropriété pour votre immeuble ou votre résidence, vous aurez peut-être besoin de souscrire des garanties complémentaires telles que le « Recours des locataires » ou le « Recours des voisins et des tiers », ceci afin d'être couvert en cas de préjudice envers les personnes concernées. En effet, il se peut qu'un entretien insuffisant de

votre appartement, par exemple, cause un préjudice à votre locataire ou à vos voisins. En souscrivant une de ces garanties complémentaires, cette hypothèse est également couverte, et ce, même si vous n'habitez pas dans votre bien immobilier.

Dans le cadre d'une location, le propriétaire peut laisser la charge de l'assurance et les frais qui en incombent au locataire. Il faudra pour cela que cette prise en charge soit inscrite dans le bail de façon claire. Dans cette hypothèse :

  • soit le locataire souscrit lui-même une multirisque habitation et est en mesure de le prouver au propriétaire,
  • soit le propriétaire souscrit lui-même l'assurance et inclut les frais liés à cette dernière dans le loyer,
  • soit il prend la totalité des dépenses à sa charge.

Les trois options sont légales. Le tout est de s'assurer.

Il est également possible, en cas de location de courte durée, d'opter pour une assurance "pour le compte de qui il appartiendra", ce qui couvre le logement, son contenu et la responsabilité du propriétaire. Le locataire et le propriétaire sont ainsi couverts, même si le locataire change régulièrement.