2 roues : le point sur les casques homologués

Publié par le 20 août 2015

Que ce soit en scooter ou à moto, le port du casque est obligatoire au volant d'un 2 roues motorisé. Quiconque ne porte pas de casque au volant d'un 2 roues s'expose à des risques d'accident et de sanction. Pour être dans la légalité, le conducteur doit ainsi porter un casque homologué.

2 roues : le point sur les casques homologués

Le casque : le seul accessoire obligatoire

Selon la loi, le port du casque est obligatoire pour toute personne, conducteur ou passager, à bord d'un 2 roues. En effet, 80% des accidents mortels à bord d'un 2 roues sont dus à une blessure à la tête et le casque est le meilleur moyen de se protéger. Cependant, un casque doit être conforme à certaines règles de sécurité, et doit respecter plusieurs consignes :

  • Le casque doit être homologué ;
  • Le casque doit être en bon état et doit être attaché ;
  • Le casque doit être changé tous les 2 à 5 ans, voire avant s'il est en mauvais état, après un accident par exemple.

Les casques homologués

La loi impose le port d'un casque homologué pour quiconque monte sur un 2 roues. Mais dans quelles mesures un casque est-il considéré comme homologué ?

  • Il doit comporter une étiquette portant la norme NF (Norme Française) ou la norme NE (Norme Européenne) ;
  • Il doit comporter des stickers rétroréfléchissants sur les côtés.

Les casques homologués peuvent être achetés chez un vendeur professionnel. Pour être utile, un casque doit aussi être ajusté à la taille de la tête de celui qui le porte, et ne doit être ni trop grand ni trop petit.

Casque non homologué : les risques

En 2 roues, le port d'un casque non homologué est puni par la loi au même titre que l'absence de port d'un casque. En effet, selon le Code de la route, conduire un 2 roues sans porter de casque homologué est une infraction de quatrième classe. Ainsi, le conducteur s'expose à une amende forfaitaire de 135 € et à un retrait de 3 points sur son permis de conduire.

De plus, en cas d'accident, la plupart des assurances refusera d'indemniser un conducteur réfractaire. Ainsi, l'assurance ne prendra pas en charge tout dommage corporel ou matériel survenu alors que le conducteur de 2 roues portait un casque non homologué.

Par ailleurs, certains assureurs proposent, en garantie optionnelle pour les 2 roues, une garantie assurance casque. Celle-ci assure le casque en cas de dommage, mais uniquement si le casque est homologué et porté au moment de l'accident.