Jeune conducteur de 2 roues : comment trouver une assurance pas cher ?

Publié par le 31 mai 2012

Il est particulièrement difficile pour les jeunes conducteurs de deux-roues de trouver une assurance compétitive. Voici quelques clefs pour aider jeunes motards et scootéristes à trouver une assurance moins chère.

Jeune conducteur de 2 roues : comment trouver une assurance pas cher ?

Les risques propres aux jeunes conducteurs de deux-roues

Les statistiques montrent que les jeunes conducteurs de motos et de scooters sont impliqués dans un grand nombre d'accidents, en comparaison avec des pilotes plus expérimentés. Près de 650 motards meurent chaque année en France. Selon les chiffres de 2014, près de la moitié des blessés graves était des utilisateurs de deux-roues, avec une proportion plus importante encore chez les jeunes conducteurs.

Les compagnies d'assurance moto prennent inévitablement ces chiffres en compte, et augmentent leurs primes en conséquence. En raison du nombre d'accidents dans lesquels sont impliqués les jeunes conducteurs de deux-roues, les assureurs en déduisent qu'ils sont plus susceptibles de faire une réclamation d'indemnisation coûteuse. De plus, les risques de vol sont plus importants que pour les voitures. Les contrats d'assurance moto pour jeunes conducteurs ont donc tendance à être très onéreux.

Toutefois, être jeune conducteur de deux-roues ne veut pas dire obligatoirement que vous êtes un pilote imprudent : tentez donc de mettre en avant les bons arguments auprès de l'assureur de votre choix afin de tenter de diminuer votre surprime.

Jeune conducteur de 2 roues : quelle assurance choisir ?

En tant que conducteur novice, évitez à tout prix d'acheter un bolide type moto sportive ou un deux-roues de collection. En effet, le prix de l'assurance varie en fonction du modèle et de la puissance de votre motocycle. Cela augmenterait encore davantage le montant de la cotisation de votre assurance, d'autant plus que vous hésiteriez à choisir une assurance tous risques.

En France, l'assurance deux-roues au tiers est le minimum légal. Certains sont donc tentés par cette formule plus économique. En réalité, la bonne solution est de pencher pour une formule intermédiaire avec une option dommages corporels du conducteur eu égard aux risques d'accidents. Sachez également que le vol est un risque important pour les usagers de motos et de scooters. Et n'oubliez surtout pas de vérifier le montant des franchises même si les tarifs de ces assurances paraissent plus attractifs au départ.

Cherchez donc les sources d'économies lors de votre recherche, mais garder à l'esprit les garanties qui sont indispensables pour votre sécurité et pour garantir votre moto ou votre scooter. En effet, souscrire une assurance deux-roues n'est pas chose à prendre à la légère.

Des astuces pour dénicher une assurance moto ou scooter pas cher

Il existe également d'autres moyens pour faire baisser le prix de votre assurance jeune conducteur moto ou scooter :

  • Comparez les devis et faîtes jouer la concurrence. Pour plus de facilité, utilisez un comparateur en ligne indépendant avec un grand nombre de partenaires afin de trouver une assurance moto ou une assurance scooter adaptée et moins chère.
  • Négociez un tarif plus attractif en mettant en avant votre fidélité vis-à-vis de la compagnie d'assurances choisie. D'autre part, certains grands assureurs proposent des assurances moins chères aux détenteurs de permis probatoires si les parents sont déjà clients. En effet, les assureurs tiennent compte en général de la souscription de plusieurs contrats chez eux.
  • Si vous êtes deux à piloter une moto ou un scooter dont la valeur n'est pas trop élevée, et que l'autre pilote est plus expérimenté, déclarez-vous en tant que conducteur secondaire si vous le pouvez et si la personne de votre famille possède un bonus. De plus, vous ferez tourner votre compteur d'ancienneté.
  • Faîtes jouer l'option « prêt du volant » si vous conduisez le deux-roues de vos parents de façon exceptionnelle et pour de courtes durées. Sachez toutefois que le niveau de franchise sera relevé en cas d'accident et que vous n'obtiendrez pas de bonus grâce à votre bonne conduite. Etudiez donc la question avant d'utiliser cette option.
  • Sécurisez votre deux-roues : garez pour cela votre motocycle dans un parking fermé et ayez pour le protéger un antivol homologué, un gravage des pièces du moteur et une alarme certifiée.
  • Mettez en avant votre bonus si vous conduisiez déjà une voiture.