Assurance moto : vers la fin du bridage à 100 chevaux

Publié par le 5 octobre 2010 Assurance moto : vers la fin du bridage à 100 chevaux

Depuis le 30 novembre 1984, notre pays limite la puissance des motos immatriculées à 100 chevaux, pensant ainsi diminuer le nombre d'accidents de la circulation impliquant les motocyclistes.

Bien qu'aucune étude n'a permis d'établir un lien entre le nombre d'accidents  et la puissance du véhicule (le Conseil général des ponts et chaussées a reconnu dans un rapport officiel publié en janvier 2008 que le bilan des accidents de motos n'était pas meilleur que dans des pays qui n'appliquaient pas la limitation), cette exception française est toujours en vigueur, exposant les motards à une certaine précarité.

Car en cas d'accident, les assureurs peuvent refuser de prendre en charge un sinistre occasionné avec une moto non bridée.

Après plusieurs plaintes des associations de motards français contre l'Etat ces dernières années, il semble que la Commission européenne souhaite aujourd'hui mettre fin à cette réglementation injustifiée.  Le projet doit encore être voté pour pouvoir entrer en vigueur dans quelques années.