Bien choisir son scooter

Publié par le 12 août 2015

Amateur de deux-roues, vous avez décidé d'acheter un scooter, celui-ci étant plus adapté qu'une moto à vos déplacements et à l'utilisation que vous comptez en faire. Concernant l'assurance, cela revient au même puisque l'assurance deux-roues est obligatoire pour les 125cm3 et plus, ce qui inclut les scooters (sauf ceux de 50 cm3). Alors que vous l'achetiez neuf ou d'occasion, comment bien choisir son scooter ? Voici quelques astuces

Bien choisir son scooter

Les avantages du scooter

Avant de choisir un scooter, il faut être sûr qu'un scooter sera plus adapté qu'une moto à l'utilisation que vous souhaitez en faire. L'achat d'un deux-roues dépend des besoins du conducteur, et un scooter sera un choix judicieux si vous compter l'utiliser en ville uniquement. En effet, le scooter permet d'être assis plus confortablement, de respecter les limitations de vitesse (puisqu'il ne possède pas de boîtier de vitesse), et de ranger des affaires sous le siège. Le scooter est donc avantageux pour quiconque l'utilise en ville, pour aller au travail ou en cours par exemple. En revanche, hors de la ville, le scooter n'est pas pratique voire dangereux : un scooter de 50 cm3 sera par exemple beaucoup trop lent pour pouvoir emprunter l'autoroute.

Dans la famille des scooters, il existe trois catégories différentes : ceux de moins de 125 cm3, ceux de 125 cm3 et ceux de plus de 125 cm3. En général, un scooter de 50 cm3 est suffisant pour faire de très courtes distances. Pour un trajet plus long, qui nécessite un peu d'autoroute ou de périphérique par exemple, il vaut mieux choisir un scooter de minimum 125 cm3.

Quel permis pour conduire un scooter ?

Il existe trois catégories différentes de scooters : ceux de moins de 125 cm3, ceux de 125 cm3 et ceux de plus de 125 cm3. La catégorie de scooter qu'il est possible de conduire dépend du permis obtenu :

  • Pour les scooters de 50 cm3, seule l'obtention du permis AM (anciennement appelé BSR, Brevet de Sécurité Routière, jusqu'au 19 janvier 2013) et de l'ASSR (Attestation Scolaire de Sécurité Routière) sont nécessaires. Aucun permis supplémentaire ou passage du code de la route n'est obligatoire. En revanche, l'âge minimum requis est de 14 ans.
  • Pour les scooters de 50 cm3 à 125 cm3 et certains scooters tricycles, l'obtention du permis B est nécessaire. Les personnes ayant obtenu leur permis B après le 1er janvier 2011 doivent, en complément, suivre une formation de 7 heures afin de connaître les conditions de sécurité pour utiliser un scooter.
  • Pour les scooters de plus de 125 cm3, il est obligatoire de passer le permis moto : permis A.

Bien choisir son scooter

Tout d'abord, pensez à calculer votre budget pour l'achat de votre prochain scooter. En effet, le montant global que vous pouvez investir varie d'une personne à l'autre. Un lycéen ne pourra certainement pas acheter le même scooter qu'un cadre supérieur. Le prix moyen d'un scooter peut démarrer vers les 1 000 € pour des scooters 50 cm3 et atteindre près de 10 000 euros pour les scooters les plus puissants. Il faudra ensuite rajouter à cela les accessoires, le carburant, l'entretien régulier et l'assurance. Veillez donc à faire une étude préalable de la somme que vous pouvez investir pour votre scooter afin d'éviter les mauvaises surprises.

Une fois le permis nécessaire obtenu, et votre budget calculé, quelques critères pratiques sont à prendre en compte pour choisir un scooter :

  • Les roues : un scooter avec de grandes roues sera plus stable, mais un scooter avec de petites roues sera plus facile à manier ;
  • Le plancher : pour transporter des objets entre vos pieds, un plancher plat peut être plus pratique.
  • La puissance du moteur : du point de vue de l'assurance, les débutants ont souvent intérêt à choisir un scooter moins puissant et d'occasion. En effet, les critères de tarification sont similaires à ceux de l'assurance moto : âge du conducteur, modèle, puissance, antécédents, etc.

Lorsque vous aurez fini par trouver plusieurs scooters pouvant vous correspondre, il sera alors judicieux de les essayer pour comparer leur confort, les sensations et le feeling vis-à-vis des différents modèles.