Brevet de sécurité routière et permis A : tout savoir sur le permis 2 roues

Publié par le 19 août 2015

Les conditions de conduite d'un scooter ne sont pas les mêmes que pour une grosse moto. En effet, la conduite d'un scooter ne nécessite généralement pas l'obtention du même permis que la conduite d'une moto. Entre le BSR, le permis AM, le permis B et le permis A, faisons le point sur le permis 2 roues.

Brevet de sécurité routière et permis A : tout savoir sur le permis 2 roues

BSR ou permis AM : pour les deux-roues de moins de 50 cm3

Le BSR (Brevet de Sécurité Routière), appelé permis AM depuis le 19 janvier 2013, est une formation de sécurité routière qui permet à toute personne de 14 ans ou plus de conduire un cyclomoteur. L'obtention du permis AM permet donc de conduire un scooter ou une moto de 50 cm3 maximum, et dont la vitesse n'excède pas 45 km/h.

Afin d'obtenir le permis AM, il faut passer une formation théorique et une formation pratique, qui permettent de connaître et d'appliquer les règles de base de circulation et du Code de la route :

  • La formation théorique se passe généralement en 5ème au collège. Elle aborde les règles de sécurité routières et se trouve validée par l'obtention de l'ASSR ou de l'ASR, une attestation de sécurité routière.
  • La formation pratique est obligatoire. Elle se fait en école de conduite (moto école) et apprend à l'élève à circuler en scooter. Après 7 heures de formation, une attestation de suivi de formation est délivrée à l'élève. Sachez que cette formation pratique peut coûter jusqu'à 250 euros.

Notez également que si vous avez obtenu le Brevet de Sécurité Routière avant le 19 janvier 2013, pour pouvoir conduire une moto ou un scooter sans permis, il faudra que vous fassiez une demande de catégorie AM de votre permis de conduire auprès de la préfecture.

Attention, quiconque conduit un cyclomoteur sans avoir obtenu le Brevet de Sécurité Routière ou le permis AM s'expose à une contravention de deuxième classe. Cette infraction au Code de la route est passible d'une amende de 35 euros. En prime, le véhicule peut être immobilisé, et le conducteur ne peut pas être assuré en cas d'accident ayant causé des dommages matériels et/ou corporels.

Le permis A : pour les deux-roues de plus de 50 cm3

Ensuite, pour piloter un 2 roues de plus de 50 cm3, il faut également un permis adéquat. Tout d'abord, le permis B, autrement dit le permis voiture, peut suffire pour piloter un 2 roues jusqu'à 125 cm3 maximum. Les titulaires du permis B qui n'ont jamais conduit de 2 roues doivent obligatoirement suivre la formation pratique de 7h du permis AM.

En revanche, pour conduire une moto de plus de 125 cm3, le conducteur doit obtenir le permis A. Notez également que l'obtention du permis B en parallèle n'est pas obligatoire.

Grâce au permis A, le conducteur peut conduire tous les 2 roues (et les 3 roues) du marché, quelle que soit leur puissance. Pour passer le permis moto, le candidat doit avoir 24 ans révolus. Le candidat doit également déjà être titulaire de l'ASSR (Attestation Scolaire de Sécurité Routière) ou de l'ASR (Attestation de Sécurité Routière) s'il est né après 1987 et qu'il n'est pas déjà titulaire d'un autre permis.

Pour obtenir le permis A, un candidat doit s'inscrire dans une moto école. L'obtention du permis se fait ensuite en deux étapes :

  • Une épreuve théorique qui permet d'acquérir des connaissances sur le code de la Route. A savoir : si le candidat est déjà titulaire d'une autre catégorie de permis (comme le permis B) depuis moins de 5 ans, il n'a pas besoin de passer l'épreuve théorique.
  • Une épreuve pratique, autrement dit il s'agit d'une épreuve de conduite qui comporte une épreuve hors circulation et une épreuve en circulation. L'épreuve hors circulation permet de vérifier la maîtrise et les connaissances en deux-roues du candidat, et doit être réussie pour passer ensuite à l'épreuve en circulation. L'épreuve en circulation permet de vérifier qu'une fois sur la route, le candidat est autonome, respecte le Code de la route, circule en toute sécurité pour lui-même et les autres usagers de la route, et maîtrise le véhicule.

Sachez qu'il existe deux formules pour obtenir son permis A : le stage en accéléré (en une semaine) et la formation traditionnelle (de 2 à 6 mois).

Une fois toutes ces épreuves validées, le candidat obtient le permis A et peut ainsi conduire n'importe quel 2 roues sans limitation de puissance. Avant de prendre la route, n'oubliez cependant pas d'assurer votre nouveau bolide.

Enfin, pour bien choisir votre moto école, vous pouvez également lire cet article.