Comment piloter une moto avec un passager ?

Publié par le 19 août 2015

Il arrive que le conducteur d'une moto veuille faire profiter du voyage un proche. Seulement, la conduite d'une moto avec un passager à l'arrière peut modifier le comportement de la moto. Il est donc important que le motard et le passager prennent leurs précautions. Voici donc quelques conseils pour piloter une moto avec un passager en toute sécurité.

Comment piloter une moto avec un passager ?

Prendre plus de précautions

Si le passager doit trouver une position adéquate pour ne pas gêner le conducteur, le pilote doit avant toute chose bien se préparer à la conduite avec un passager. Il doit tout d'abord informer le passager du trajet à parcourir (la durée, les éventuels virages dangereux, etc.) afin que celui-ci ne soit pas surpris ou stressé, ce comportement pouvant être difficile à gérer pour celui qui roule.

Il est également conseillé au conducteur d'adapter sa conduite en roulant plus doucement, afin d'anticiper tout ralentissement, relief, ou n'importe quel événement pouvant surprendre le passager. Concernant la moto, il est conseillé de régler les suspensions afin de prendre en compte le poids supplémentaire du passager. En effet, une moto plus lourde ne se conduit pas de la même manière.

Enfin, durant la conduite, il vaut mieux s'arrêter ou ralentir si le passager le demande. Un passager stressé, gêné ou surpris peut stresser le conducteur, ce qui modifiera sa conduite.

Deux-roues : protéger son passager

Avant de prendre le départ, il faut toujours vérifier que le passager est bien protégé. Avant toute chose, il faut savoir que selon la loi, le passager d'une moto est toujours assuré. En cas d'accident, il sera donc indemnisé pour les dommages causés. Mais surtout, ce dernier doit être aussi bien équipé que le conducteur, et être munis de tout l'équipement du bon motard : casque, gants, chaussures adaptées et combinaison ou veste.

D'autre part, il faut toujours s'assurer que le passager est assis le plus confortablement possible afin que celui-ci ne tombe pas ou ne soit pas crispé pendant toute la durée du voyage.

Le maintien du passager sur le deux-roues

Comme le conducteur, le passager de la moto doit prendre quelques précautions avant de prendre la route.

Avant toute chose, même si la loi n'impose pas d'âge minimum pour être passager d'une moto, il est fortement déconseillé de faire voyager un enfant de moins de 12 ans à l'arrière d'une moto. Dans le cas où aucun autre moyen de transport ne serait possible, l'enfant de moins de 5 ans doit, selon la loi, être assis sur un siège adapté.

Pour un passager adulte, le premier réflexe est de trouver une position à l'arrière de la moto qui ne gênera pas le conducteur. Une fois assis, le passager doit impérativement positionner une main autour du pilote et accrocher l'autre à la poignée à l'arrière de la moto. De plus, les pieds du passager ne doivent jamais toucher terre, même à l'arrêt, et doivent rester sur le repose-pieds. Afin de ne pas gêner le motard pendant la conduite, le passager doit également éviter tout geste brusque, et accompagner les mouvements du conducteur en suivant le comportement de la moto, c'est-à-dire en s'inclinant dans les virages par exemple.

Vous pouvez maintenant conduire votre deux-roues en toute sécurité, et ce, même avec un passager.