Conducteur secondaire moto, garantie « prêt du guidon »…êtes-vous bien couvert ?

Publié par le 26 janvier 2016

Si les automobilistes n'ont parfois aucun mal à passer le volant de leur voiture, il en est autrement pour les motards. Ces derniers entretiennent bien souvent une relation avec leur machine qui va au-delà du simple moyen de transport. Mais s'ils décident quand même de prêter le guidon, qu'en est-il de la protection de la moto et de celle de la personne qui se trouve dessus ?

Conducteur secondaire moto, garantie « prêt du guidon »…êtes-vous bien couvert ?

La notion de conducteur secondaire n'existe pas

Premier élément très important et contrairement à l'assurance auto, le statut de conducteur secondaire n'existe pas dans l'assurance moto. Autrement dit, il ne peut y avoir qu'un seul conducteur inscrit au contrat, le propriétaire. Par conséquence, il ne peut y avoir non plus de conducteur occasionnel.

Il est donc inutile d'acheter une moto en pensant pouvoir partager l'utilisation avec son enfant ou son conjoint, d'autant que de nombreuses assurances prévoient la conduite exclusive du véhicule. Ce terme veut dire qu'aucune garantie ne pourra être acquise en cas de sinistre par la faute d'un conducteur autre que celui désigné au contrat. A noter qu'une conduite exclusive permet souvent de faire baisser le montant des cotisations car le risque à assurer est moins grand.

Pour en savoir plus sur les solutions pour économiser sur son assurance moto

Ce qu'il faut comprendre c'est que la moto reste la bête noire des assureurs car son taux d'accident est nettement plus élevé que celui des autres véhicules, et que les indemnités à verser sont potentiellement plus importantes, surtout en cas de dommages corporels. Ils sont donc plus stricts quant aux conditions et exclusions des contrats. Attention, si votre contrat ne vous autorise pas à prêter le guidon et que vous le faites quand même, votre responsabilité pourrait être engagée en cas d'accidents impliquant des tiers.

La garantie prêt du guidon

Pour assouplir des règles souvent contraignantes, la plupart des assurances ont prévu la garantie prêt du guidon qui autorise de façon exceptionnelle un autre conducteur à circuler avec la machine. Attention, il peut s'agir d'une option qui peut faire augmenter le prix de la cotisation jusqu'à 10 %. Le principe de la garantie prêt du guidon est simple : vous avez le droit de confier les clés de votre moto à un autre conducteur qui profite ainsi de la protection de votre contrat.

Mais comme toujours en assurance il existe des nuances, certains assureurs n'autorisent le prêt du guidon qu'à un membre de la famille (conjoint, enfant), ne couvrent pas le prêt du guidon pour la conduite de nuit (risques plus élevés) et peuvent refuser certains profils, les jeunes conducteurs notamment. Et s'ils acceptent le prêt du guidon à un novice, ils peuvent appliquer une franchise en cas d'accident responsable. De toute façon, la garantie prêt du guidon prévoit la plupart du temps une franchise à payer en cas d'accident responsable, et les garanties dommages corporels du conducteur ne couvrent pas toujours le bénéficiaire du prêt.

Enfin, il est évident que le prêt du guidon n'est autorisé qu'à une personne dont l'âge et la formation (type de permis) lui permet de conduire légalement le véhicule concerné. Autrement, les garanties pourraient ne pas êtres acquises.

Pour en savoir plus sur les différents types de permis moto