Conseils pour entretenir sa moto au fil des saisons

Publié par le 9 septembre 2015

Une moto doit être entretenue régulièrement. Que l'entretien soit fait par un professionnel ou à domicile par le propriétaire, il est très important de prendre le plus grand soin d'une moto afin qu'elle fonctionne le plus longtemps possible. Voici donc quelques conseils pour entretenir une moto au fil des saisons.

Conseils pour entretenir sa moto au fil des saisons

L'entretien de sa moto au quotidien"

Entre le permis, l'achat de la moto, des accessoires ou encore l'assurance, les dépenses sont nombreuses pour quiconque est propriétaire d'une moto, et il est toujours bien venu de faire des économies dès que possible. L'entretien d'une moto devant être régulier, il est possible d'économiser sur son budget moto en l'entretenant au maximum soi-même. C'est pourquoi une moto est toujours vendue avec son manuel d'entretien, dans lequel figurent toutes les bonnes pratiques d'entretien. Voici, globalement, les éléments d'une moto à vérifier en priorité :

  • La batterie, à recharger dès que cela semble nécessaire ;
  • Les vidanges du moteur (bien penser à remplacer régulièrement le filtre à huile), de la fourche, de la boîte de vitesse, du liquide de frein et du liquide de refroidissement ;
  • Les freins dont la pression doit être testée une fois par mois minimum ;
  • La chaîne dont il est nécessaire de vérifier la tension et qu'il faut graisser régulièrement ;
  • Les feux de signalisation et d'éclairage, qui doivent impérativement fonctionner pour des questions de sécurité.

Laver sa moto

Comme n'importe quel objet auquel on tient, une moto se lave régulièrement. S'il est évident qu'une moto se lave après une balade en chemin boueux ou après une longue période d'inactivité, elle se lave également dès qu'apparaissent quelques traces de saleté. En effet, un nettoyage régulier fait partie, en plus des révisions et contrôles techniques, de l'entretien global d'une moto.

Pourquoi est-il important de nettoyer régulièrement sa moto en profondeur ? Car une moto sale est plus difficile à entretenir, moins sécurisée, voit de la corrosion de former, perd de sa valeur marchande et vieillit plus rapidement. Un nettoyage en profondeur permet également de découvrir d'éventuels vices cachés qui pourront rapidement être réparés par un professionnel.

En revanche, notez qu'une moto ne se lave pas de la même manière qu'une voiture. Pour nettoyer une moto soi-même, voici le processus à suivre :

  1. Dépoussiérer la moto en passant un jet d'eau dessus ;
  2. Laver la moto avec de l'eau et du savon ou du liquide vaisselle, en évitant soigneusement le filtre à air et les éléments électriques de la moto ;
  3. Nettoyer l'échappement, un endroit de la moto où la corrosion à tendance à se former rapidement.

S'il existe de nombreux produits et ustensiles pour nettoyer une moto, ceux-ci ne sont pas indispensables : il est possible de nettoyer une moto en profondeur avec les moyens du bord. Pour cela, il est donc utile de se munir d'une éponge (ne pas utiliser la surface de décapage qui peut rayer la moto), de liquide vaisselle ou de savon, d'une bombe de dégraissant pour les freins, et de chiffons pour essuyer le tout.

Entretenir ses accessoires de moto

L'entretien des accessoires de moto est tout aussi important que l'entretien de la moto elle-même, puisque ce sont eux qui protègent le conducteur. L'entretien du casque et du blouson est impératif, car ce sont les deux accessoires les plus importants pour la sécurité du motard. Attention, entretenir ses accessoires ne veut pas dire qu'il ne faut pas les changer : il est conseillé d'acheter un nouveau casque tous les 2 à 5 ans. Un blouson en revanche, peut être gardé de nombreuses années tant qu'il est bien entretenu et protège bien le conducteur. Quoiqu'il en soit, ces accessoires méritent autant d'attention et d'entretien que la moto. Voici quelques conseils pour les nettoyer.

Pour laver son casque de moto, il faut :

  • Laver l'extérieur du casque avec de l'eau, du savon et une éponge, en frottant les zones sales (ne pas utiliser la surface décapante de l'éponge), et rincer avec de l'eau claire ;
  • Laver l'intérieur du casque avec de l'eau, du savon de Marseille et une éponge après avoir pris soin d'enlever les mousses. Il faut bien rincer et faire sécher le casque avant de remettre les mousses ;
  • Nettoyer l'écran avec de l'eau, du savon et un chiffon. Veillez à frotter très doucement, afin de ne pas altérer l'efficacité d'un éventuel traitement (anti-rayures, antireflets, antibuée, etc.) ;
  • Attention à ne surtout pas sécher un casque de moto au sèche-cheveux pour que celui-ci sèche plus vite, car cela risquerait de le détériorer.

Pour laver le blouson, difficile à passer en machine surtout s'il est en cuir, il faut :

  • Laver au moins une fois par mois le col et les poignets qui peuvent s'imbiber de sueur ;
  • Nettoyer la doublure, qui peut sentir mauvais, en la saupoudrant de talc et de bicarbonate de soude. Un mélange à laisser agir une nuit entière ;
  • La doublure peut également être nettoyée avec de l'eau et du savon, principalement s'il y a des auréoles, mais elle sera plus longue à sécher et vous devez soigneusement éviter l'extérieur du blouson.

Préparer sa moto pour l'hivernage

Beaucoup de motards préfèrent ne pas utiliser leur moto en hiver et la garder au chaud. Avant de laisser sa moto non utilisée pendant plusieurs mois, voici quelques conseils pour la préparer à l'hivernage :

  • Empêcher la rouille ou la corrosion de s'installer dans la moto : boucher la sortie du pot d'échappement, l'entrée d'air et enlever les bougies ou n'importe quel élément de la moto pouvant être abîmé par l'humidité ;
  • Vidanger l'huile moteur et les carburateurs et enlever et nettoyer la chaine ;
  • Nettoyer la moto, recouvrir toutes les pièces métalliques et en caoutchouc d'une couche de produit protecteur, vaporiser de l'antirouille sur les surfaces sans peinture, et recouvrir les pièces peintes avec de la cire pour automobile ;
  • Pour préserver le réservoir d'essence, il faut soit le remplir avec de l'essence (et penser à remuer de temps en temps), soit le vider, le graisser et le laisser ouvert (si la moto est dans un emplacement tempéré et sec) ;
  • Débrancher la batterie pour éviter qu'elle ne se vide ;
  • Ne pas oublier de mettre la moto sur la béquille centrale et recouvrir la moto avec une bâche.

Sortir sa moto de l'hivernage

Quand les beaux jours reviennent, il vous faut également faire quelques vérifications. Si une moto n'a pas été utilisée de tout l'hiver, il est important de prendre certaines précautions avant de la réutiliser :

    Si la batterie n'a pas été débranchée, il y a des chances qu'elle ne redémarre pas. Il faut alors la recharger grâce à un chargeur adapté aux motos (et non aux autos) ; Regonfler les pneus ; Vérifier les niveaux de fluides : l'huile moteur, l'huile de boite, le liquide de freins et le liquide de refroidissement ; Nettoyer la chaîne et vérifier qu'elle est toujours bien tendue ; Mais surtout, il faut redémarrer la moto tout doucement car elle a besoin d'une période de réadaptation avant de refonctionner exactement comme avant l'hiver.