La garantie « prêt du guidon » en assurance 2 roues

Publié par le 12 août 2015

Chacun étant libre de prêter son véhicule à qui il le souhaite, un motard peut sans problème prêter son deux-roues à un proche qui en a besoin. Mais prêter sa moto, c'est s'exposer au risque que quelqu'un d'autre ait un accident avec... Dans ces cas de figure, il est judicieux de prévoir une garantie « prêt du guidon » qui couvre les dégâts causés sur la moto en cas d'accident.

La garantie « prêt du guidon » en assurance 2 roues

Qu'est-ce que la garantie « prêt du guidon » ?

Certains contrats d'assurance moto ou scooter prévoient de couvrir un conducteur ou son deux-roues en cas d'accident ou de sinistre. Mais que se passe-t-il quand un propriétaire de deux-roues prête sa moto ou son scooter à son conjoint ou sa conjointe, et que cette personne a un accident ? Dans cette hypothèse, il vaut mieux avoir une garantie « prêt du guidon » qui indemnisera le propriétaire.

En effet, les contrats d'assurance deux-roues comprennent généralement une clause d'exclusivité qui ne prend en charge que les dommages survenus lorsque le propriétaire du deux-roues est au volant. Si vous voulez prêter votre deux-roues à quelqu'un, afin que l'emprunteur et vous soyez tous deux couverts en cas d'accident, il est préférable de demander à votre assureur l'ajout à votre contrat d'une garantie « prêt du guidon ».

Comment fonctionne la garantie « prêt du guidon » ?

Il existe deux formes de garanties « prêt du guidon ». La première est la garantie sans franchise, qui propose une indemnisation complète en cas d'accident. La deuxième est la garantie avec franchise, dont le montant de l'indemnisation est fixé au moment de la souscription. Ainsi, s'il y a un accident, l'indemnisation ne pourra pas dépasser le montant défini.

Formule plutôt onéreuse, la garantie « prêt du guidon » a cependant ses limites puisque certaines conditions assez restrictives sont parfois requises pour prêter sa moto :

  • le prêt du guidon ne s'applique qu'au conjoint du propriétaire ;
  • la garantie s'applique uniquement pour un prêt exceptionnel et pour de courtes durées ;
  • la garantie ne s'applique pas si le deux-roues est prêté de nuit ;
  • le nouveau conducteur doit avoir son permis depuis un nombre d'années imposé par l'assureur.

Selon ces conditions, le montant de l'indemnisation en cas d'accident peut varier en fonction du profil du conducteur emprunteur (jeune conducteur ou conducteur plus confirmé par exemple).

Dans tous les cas, lisez attentivement le contrat pour éviter les mauvaises surprises avant de souscrire. Ensuite, mentionnez toutes les personnes susceptibles d'emprunter votre deux-roues.

Quelles sont les limites de la garantie « prêt du guidon » ?

Vous avez décidé de prendre cette option ? Même si vous avez souscrit la garantie « prêt du guidon », il est conseillé de bien lire les conditions générales de la garantie avant de prêter son deux-roues à quelqu'un. En effet, si la personne qui vous emprunte le véhicule est coupable d'un accident, même si vous serez indemnisé, c'est vous qui serez considéré comme premier responsable par l'assurance. Par exemple, si vous décidez de prêter votre deux-roues à quelqu'un qui a peu d'expérience sur une moto, l'assureur vous fera payer une franchise plus élevée. Restez donc vigilant.