La sécurité routière partage vos chutes

Publié par le 21 août 2014

La lutte contre la mortalité sur les routes continue et prend pour cible le mauvais équipement de certains motards. Représentant seulement 2 % des véhicules en circulation sur les routes en France, les 2 roues regroupent pourtant 1/3 des blessés et hospitalisés chaque année. La sécurité routière cherche à sensibiliser ces conducteurs sur l'importance d'un bon matériel en cas d'accident grâce à sa dernière campagne.

La sécurité routière partage vos chutes


Une campagne choc

Si vous êtes motard ou scootériste en Ile de France, vous avez peut-être pu voir depuis quelques mois la dernière campagne de communication de la sécurité routière qui vise les conducteurs de 2 roues. Matérialisée par des petits livrets placés sur le guidon des motos stationnées dans la rue, elle raconte les expériences choquantes de motards qui ont déjà connu la chute. Pour réaliser cette campagne, la sécurité routière a mis en place un formulaire simple sur son site internet afin de recueillir les témoignages. Ce fût un véritable succès car le site a récolté plus de 30 000 récits.

Cette campagne de communication a pour objectif de montrer l'importance d'un équipement adapté pour garantir la sécurité des conducteurs de 2 roues, particulièrement en été lorsque les motards sont tentés de se découvrir. Pour aller plus loin, la sécurité routière lance également une campagne interactive. Grâce à une application, les conducteurs peuvent évaluer leur niveau de protection en ligne. Enfin, une série de spots publicitaires montre l'effet d'une chute sur du bitume, avec un blouson renforcé et sans. Un petit film fort impressionnant.

Les premières victimes de la route

Ces récits de chutes, banales ou extraordinaires, et de leurs conséquences permettent de montrer aux conducteurs la réalité de ces accidents. Cette campagne est d'autant plus intéressante qu'elle change de stratégie, après une longue politique anti vitesse très critiquée par les motards.

Au cours d'une étude TNS Sofres menée en France entre février et mars 2014 auprès de 500 conducteurs de deux-roues âgés de 16 ans et plus, plus de 70 % d'entre eux reconnaissent être tombés au moins une fois de leur véhicule. C'est une constatation effrayante quand on sait que 16 % des conducteurs de scooters ne possède aucun matériel de protection et que près d'un quart des conducteurs de 2 roues, tous modèles confondus, n'ont pas de blouson renforcé.

L'historique des campagnes de communication de la sécurité routière est rempli d'images très crues et choquantes pour faire passer ses différents messages. Cependant, cette celle-ci a le mérite d'être marquante sans être dérangeante et met plutôt en avant la prévention plutôt que « la peur du gendarme ». En rapprochant les conducteurs des expériences réelles des autres usagers de la route elle pourrait modifier certaine mauvaises habitudes et inciter davantage de motards à mieux se protéger.