La location d’une moto ou d’un scooter

Publié par le 19 août 2015

Il est possible de n'avoir besoin d'un deux-roues que sur une très courte période, le temps d'une balade ou pour partir en vacances par exemple. Dans ces cas-là, il est pratique et économique de louer un deux-roues. Voici ce qui est bon à savoir lorsqu'on souhaite louer une moto ou un scooter.

La location d’une moto ou d’un scooter

Louer une moto ou un scooter : les conditions

Pour avoir le droit de louer un deux-roues, il y a quelques conditions à remplir :

  • Pour louer un scooter, le conducteur doit être âgé d'au moins 20 ans, avoir un permis lui permettant de conduire des deux roues de plus de 50 cm3 et être en mesure de verser un acompte de 10% sur le montant total à payer, par carte bleue, au moment de la réservation du scooter (que ce soit en magasin, sur Internet ou par téléphone).
  • Pour louer une moto, le conducteur doit êtres âgé de 24 ans minimum et avoir son permis moto depuis au moins 2 ans.

Qu'il s'agisse de la location d'un scooter ou d'une moto, le locataire doit effectuer un dépôt de garantie. Pouvant être réglé par carte bancaire ou par chèque, celui-ci permet au loueur de sensibiliser le locataire sur la valeur du deux-roues et de s'assurer de le voir revenir. Ce dépôt de garantie peut aller de 1 500 € pour un scooter de 125 cm3 jusqu'à 15 000 € pour une grosse moto.

Lors de la location du deux-roues, il faut donc verser un acompte en amont et payer le reste du montant le jour de la location - en rajoutant les éventuels accessoires comme un casque, des gants et un antivol - et enfin effectuer un dépôt de garantie.

L'assurance location d'une moto ou un scooter

Pour louer une moto ou un scooter, il faut toujours vérifier que l'assurance est bien comprise dans le prix de location. La plupart du temps, les véhicules bénéficient d'une assurance au tiers, mais il est possible que le loueur y ait ajouté une garantie contre le vol, voire vous propose une assurance tous risques.

Avant de louer une moto ou un scooter, il faut donc toujours s'assurer que le prix de location comporte l'assurance, et surtout vérifier les garanties de cette assurance, afin de souscrire des options supplémentaires si nécessaire.

Points à vérifier avant de prendre la route

Avant de prendre la route sur une moto ou un scooter loué, il y a quelques vérifications à effectuer. Il faut notamment s'assurer que le titre de location contient les informations suivantes :

  • le nom du loueur de la moto ou du scooter ;
  • la marque, le modèle et le numéro de plaque d'immatriculation du véhicule ;
  • l'identité du locataire ;
  • le récapitulatif du montant du dépôt de garantie ;
  • la liste précise des cas pouvant entrainer le non-remboursement du dépôt de garantie ;
  • le récapitulatif des différents sommes versées pour la location (comme l'acompte versé d'avance et le montant restant à payer) ;
  • les détails de la location : la date et l'heure de début, le nombre de kilomètres au compteur, la date et le lieu de restitution du deux-roues, la liste des prestations non payées d'avance et leur prix, et généralement l'état du véhicule et les informations sur le carburant.

Avant de quitter les lieux, il est ainsi conseillé de vérifier avec le loueur l'état du scooter ou de la moto et d'allumer le moteur pour vérifier qu'il n'y a pas de vices cachés. Cela évite que le loueur ne facture, au moment de la restitution, des problèmes dont le locataire ne serait pas responsable.

La restitution

Lors de la restitution du scooter ou de la moto louée, le loueur devra remettre au locataire un document indiquant :

  • la date, l'heure et le lieu de restitution de la moto ;
  • le nombre de kilomètres au compteur ;
  • la liste des prestations payées lors de la restitution ainsi que leur prix ;
  • en cas d'accident non couvert par la garantie proposée par le loueur, le devis du montant des réparations.

Enfin, avant de partir, assurez-vous que le dépôt de garantie ait bien été restitué !