Moto - Rouler sur circuit, quelles sont les conditions ?

Publié par le 7 avril 2015

Tout motard qui se respecte sait pertinemment qu'il est préférable de ne pas envoyer les gaz sur les routes et autoroutes. Pour profiter de la puissance de sa grosse cylindrée ou apprendre à la manier, direction le circuit à moto. Suivez le guide.

Moto - Rouler sur circuit, quelles sont les conditions ?

La moto, c'est plus qu'un loisir, c'est une véritable passion et quel endroit est plus adapté que le circuit pour en profiter au maximum ? Tout le monde peut participer à des stages de pilotages ou de perfectionnement avec sa propre cylindrée ou non. Pour rouler sur circuit, il faut avoir un permis moto ou avoir validé l'examen dit du CASM (possible de le passer dès 14 ans). Bien entendu, il existe plusieurs niveaux :

  • Niveau 1 : se positionner, anticiper et se concentrer.
  • Niveau 2 : maitriser la trajectoire, comprendre sa moto et apprendre à se repérer rapidement.
  • Niveau 3 : maitrise complète de la moto.

Le stage de pilotage ou de perfectionnement se pratique sur un circuit homologué. Le prix varie d'un centre à l'autre. Comptez environ 350 euros pour une journée de cours avec coach et 90 euros pour une journée de roulage simple sans coaching. Il existe une trentaine de centres dans l'hexagone. Attention, certains centres exigent la licence FFM (environ 60 euros l'année).

Faut-il une assurance spécifique pour rouler sur circuit ?

Dans la majorité des cas, il n'est pas nécessaire de prendre une assurance spécifique pour rouler sur circuit. Votre assurance moto tout risque vous couvre.

Toutefois, il y a des conditions. Ainsi, le sociétaire est assuré si :

  • La moto est utilisée quotidiennement par le motard pour des trajets réguliers sur route.
  • La moto n'est pas uniquement équipée pour faire du circuit (moto non homologuée).
  • Le motard profite des circuits par loisir de façon occasionnelle.

Dans les autres cas, le motard devra souscrire une assurance moto pour circuit. Le motard consciencieux peut aussi souscrire à des options pour augmenter sa protection comme la garantie corporelle. Certains centres imposent une assurance spécifique. Il est, dans ce cas, possible de s'assurer pour la journée. A noter que la Fédération Française de Moto a crée également un Pass Circuit (37 €) afin de faciliter les démarches et amener plus de monde à pratiquer la moto sur circuit. Ouvert à tous, il comprend une responsabilité civile et une garantie individuelle accident.

Hyperassur rappelle que pratiquer la moto sur circuit n'est pas sans danger, d'autant qu'il est nécessaire pour cela de porter un équipement spécifique : casque, combinaison, gants et bottes. Toutefois, quand le roulage sur circuit réunit toutes les conditions de sécurité, cette pratique reste moins dangereuse pour le motard qu'une virée sur route où les tentations sont nombreuses d'exploiter les performances de sa machine.

Crédit photo : Yamaha