Moto, scooter ou tricycle à moteur : que choisir ?

Publié par le 12 août 2015

Quand quelqu'un souhaite devenir propriétaire d'un 2 roues, la première question qui se pose est souvent « moto ou scooter ? ». Mais depuis quelques temps, les véhicules motorisés à 3 roues (et même les scooters à 4 roues) se popularisent, la gamme est de plus en plus large, et le choix de plus en plus difficile. Alors que choisir entre moto, scooter et tricycle à moteur ? Voici quelques conseils qui peuvent vous aider à vous décider.

Moto, scooter ou tricycle à moteur : que choisir ?

Moto, scooter et tricycle à moteur : les caractéristiques de chacun

Le scooter

L'avantage principal du scooter est qu'il ne nécessite pas obligatoirement l'obtention du permis A. En effet, un conducteur qui a le permis B pourra conduire un scooter de maximum 125 cm3, après avoir suivi une formation obligatoire de 7 heures. Pour les scooters plus puissants, il faut en revanche obtenir son permis moto. Plus léger et moins puissant, le scooter est moins rapide qu'une moto ou un tricycle, mais propose une position assise plus confortable. Le plancher et l'espace de rangement sous le siège permettent également de transporter plusieurs sacs.

La moto

La moto est un moyen de transport idéal hors des villes, puisque contrairement au scooter elle est adaptée aux longs trajets et à l'autoroute. Moins confortable, la moto possède également moins de rangements, mais est assez grande pour permettre au conducteur de prendre un passager derrière lui.

Le tricycle à moteur

Pour rappel, un tricycle à moteur est, selon le code de la route, un "véhicule à trois roues symétriques à moteur dont le poids à vide n'excède pas 1 000 kilogrammes et la charge utile pas 1 500 kilogrammes pour les tricycles destinés au transport de marchandises, et 300 kilogrammes pour les tricycles destinés au transport de personnes et qui ne répond pas à la définition du cyclomoteur ".

Grâce à une troisième roue, le tricycle à moteur est plus stable qu'un 2 roues, notamment lorsqu'il est à l'arrêt, ce qui peut être pratique à un feu rouge, ou encore lorsque la route est mouillée ou qu'il y a du vent.

Un tricycle à moteur permet également de réduire la distance de freinage, ce qui en fait un véhicule plus sécurisé qu'un 2 roues. Cependant, cette troisième roue rend le tricycle moins pratique et moins facile à manier. Plus lourd qu'un 2 roues, il est plus difficile à manier dans les embouteillages lorsqu'il faut se faufiler entre les voitures.

A noter qu'un engin à 3 roues est plus onéreux qu'un 2 roues, avec un prix en moyenne deux fois plus cher, une consommation de carburant élevée, et un entretien plus onéreux.

Pour quelle utilisation ?

Le choix entre une moto, un scooter et un véhicule à 3 roues dépend de l'utilisation que le conducteur compte en faire.

L'utilisation du scooter

Elle est généralement conseillée aux débutants. Lorsque quelqu'un veut se mettre aux véhicules à 2 roues ou 3 roues, il est préférable de commencer avec un scooter, plus léger, plus confortable et plus simple à manier. Le scooter est également adapté à une utilisation en ville. Moins rapide qu'une moto ou qu'un 3 roues, il est idéal pour faire des petits trajets qui ne nécessite pas de prendre l'autoroute ou une voie rapide.

L'utilisation de la moto

Plus performante que le scooter, la moto a une meilleure tenue de route ce qui en fait le plus sécurisé des 2 roues. Nécessitant l'obtention d'un permis A, la moto est réservée aux utilisateurs de 2 roues déjà confirmés. Adaptée aux longs trajets et aux voies rapides comme l'autoroute ou le périphérique, la moto est idéale pour ceux qui souhaitent utiliser leur 2 roues pour de longs trajets comme partir en vacances ou faire de longues balades.

L'utilisation du tricycle motorisé

Adapté aussi bien à la ville (comme le scooter à 3 roues) qu'aux balades (comme les trikes), le tricycle est pratique pour ceux qui ne se sentent pas en sécurité sur une moto ou un scooter. Bon compromis entre les véhicules à 2 roues et les véhicules à 4 roues, le tricycle motorisé est certes moins pratique qu'un 2 roues pour slalomer entre les voitures, mais beaucoup plus stable.

Une assurance responsabilité civile obligatoire

Concernant l'assurance du véhicule, la loi est la même pour les 2 roues (mais seulement ceux à partir de 125cm3), 3 roues ou 4 roues : l'assurance de la responsabilité civile, aussi nommée assurance au tiers, est ainsi obligatoire. A minima, le conducteur doit donc souscrire cette assurance qui permet d'indemniser les victimes lors d'un accident donc le conducteur serait responsable.

Cependant, il est conseillé de souscrire des garanties payantes supplémentaires, couvrant par exemple l'équipement du motard, le vol ou l'indemnisation du conducteur en plus de celle du tiers en cas d'accident de la route.