Partir en voyage à moto : nos conseils sur le transport et les règles de conduite

Publié par le 10 septembre 2015

Toutes les motos ne sont pas adaptées à un départ en voyage. Mais lorsqu'on en possède une qui l'est, il est tentant de prévoir un road trip à moto. Afin que le voyage soit agréable et que vous puissiez profiter pleinement des paysages et des villes ou villages traversés, tout en conduisant en toute sécurité, il faut être préparé et respecter quelques règles de conduites. Voici donc nos conseils pour partir en voyage à moto.

Partir en voyage à moto : nos conseils sur le transport et les règles de conduite

La préparation du voyage en moto

Avant de partir en voyage au guidon d'une moto, monture et conducteur doivent être préparés. Quelques jours avant le départ, le motard doit donc s'assurer de plusieurs choses avant de prendre la route.

  • Vérifier l'état de la moto : la pression et l'usure des pneus, les différents niveaux d'huiles, les freins, les éclairages, la batterie, nettoyer l'engin et faire les vidanges nécessaires.
  • Graisser la chaîne et s'assurer qu'elle est bien tendue.
  • Prévoir des outils de mécanique pour pouvoir changer les ampoules et les câbles ou réparer les pneus si nécessaire. Ne pas oublier de prendre un chiffon pour s'essuyer les mains après.
  • Régler les suspensions si les vôtres sont réglables. Si vous ne savez pas les régler vous-même, faites appel à un professionnel.
  • Se munir si besoin d'un GPS afin de ne pas se perdre.
  • Mettre des bouchons d'oreilles si le trajet est long. Une moto fait beaucoup de bruit, et être exposé à un tel bruit pendant plusieurs heures peut entrainer d'importants acouphènes.

Les conseils pour un voyage agréable à moto

Dans un premier temps, nous conseillons de partir en voyage à plusieurs, idéalement avec au moins un autre motard. Les deux pilotes peuvent ainsi se relayer en cas de fatigue et s'entraider en cas de problème. Pour les départs en groupe, il est important de rouler en quinconce, et non à la file indienne les uns derrière les autres.

Avant de partir, il est utile de prévoir son itinéraire, les étapes, ainsi que les lieux et les heures d'arrêt, qu'il s'agisse d'un voyage en solo ou en groupe. Si vous ne préparez pas un minimum votre voyage, il est possible de vous retrouver à chercher un endroit où dormir en pleine nuit, une situation qui peut être stressante, fatigante et donc dangereuse. C'est pourquoi il est important de préparer les lieux où s'arrêter, et les lieux où dormir.

Conduire une moto demeure plutôt physique. Sur un long trajet, il est fort probable que le conducteur ait chaud et soit déshydraté. Il est donc important de penser à boire régulièrement de l'eau pendant le trajet, la déshydratation pouvant entrainer de la fatigue et au final augmenter le risque d'accident.

Les règles de conduite pour profiter de son voyage

Si un voyage en moto est souvent synonyme de liberté, il y a quand même certaines règles à respecter. Le motard doit naturellement respecter le Code de la route tout au long du voyage. En cas de départ dans un ou des pays étrangers, il est important de se renseigner sur les règles de conduite propres à chaque pays. Sachez notamment de quel côté il faut rouler et quelles sont les limitations de vitesse !

Le motard et son passager doivent également être équipés : un casque homologué (obligatoire selon la loi), une veste, des gants et des chaussures adaptées. En cas d'accident ou de chute, les deux passagers sont alors protégés.

Selon le temps du trajet, il est important de faire régulièrement des pauses pour se dégourdir les jambes, manger et boire. En France, on conseille aux usagers de la route de s'arrêter toutes les deux heures et d'en profiter pour éventuellement changer de conducteur. Pour profiter des paysages (c'est quand même le but premier d'un voyage à moto) et pour rouler en toute sécurité, il est conseillé de ne pas rouler plus 500 kilomètres en un jour en tant que motard expérimenté. Notez qu'un motard débutant, quant à lui, sera sûrement fatigué au bout de 200 kilomètres. Au-delà, le voyage risque d'être trop épuisant, et donc dangereux.

Pour les très longs trajets (1 000 km), il est important de vérifier l'état de la moto, au moins aux trois quarts du voyage, afin de ne courir aucun risque. Comme au départ, il est nécessaire de vérifier la tension de la chaîne, la pression et l'usure des pneus, les niveaux d'huiles les freins et les éclairages.

La bagagerie pour un voyage en moto

Il est tout d'abord important d'emporter le strict nécessaire. Vous devez chercher à caser une petite paire de chaussures pour pouvoir déchausser les bottes et chaussures de moto une fois arrivé à bon port. Essayez d'emporter également de petits flacons de vos savons, shampoings, crème solaire et autres. Pensez ensuite à emporter des serviettes microfibres car elles ne prennent que très peu de place et sèchent rapidement.

Sachez que vous devez placer les charges les plus lourdes près du centre de gravité, autrement dit au fond des bagages et sur le réservoir. Quant aux chargements encombrants, il vaut mieux les placer derrière le pilote afin de diminuer la prise au vent. Notez que top-case, porte-bagages et selle arrière peuvent supporter des affaires moins lourdes. Evitez de mettre trop de poids dans les sacoches latérales également.

En ce qui concerne la bagagerie en tant que telle, une capacité de 100 litres vous permettra dans la plupart des cas d'emporter le nécessaire avec vous. Attention, les bagages peuvent provoquer un louvoiement, c'est-à-dire un désagrément de conduite, à vive allure. Il est donc nécessaire d'adapter sa conduite et de bien répartir les charges.