Assurance obsèques pas chère : quelles sont les astuces pour faire des économies ?

Publié par le 25 juin 2015

Souscrire à une assurance obsèques de son vivant peut être une très bonne idée afin de ne pas ajouter à la peine de vos proches la nécessité de gérer l'aspect matériel et financier de votre décès. Cependant, ça n'est pas parce que l'on anticipe que la dépense est moindre. Voici quelques conseils afin de vous aider à financer votre contrat obsèques au meilleur prix mais aussi selon vos capacités de financement.

Assurance obsèques pas chère : quelles sont les astuces pour faire des économies ?

Assurance obsèques : supprimer les options inutiles

Le contrat obsèques doit être payé à la souscription puisqu'il s'agit d'un capital bloqué qui sera mis à disposition en cas de décès. Le fonctionnement est en fait le même que celui d'une assurance vie. Le coût d'un tel contrat ne doit pas être négligé.

La plupart des gens se lancent dans ce projet avec un certain détachement et veulent se débarrasser au plus vite de cette étape ou cherchent à dédramatiser.

Cependant, il est important de prendre le temps d'étudier les différentes clauses et de vous demander si vous avez vraiment besoin des suppléments qui vous seront proposés.

Par exemple, la garantie de rapatriement du corps vous sera sûrement proposée et vous jugerez utile d'y souscrire, de peur qu'il vous arrive quelque chose lors d'un déplacement à l'étranger, par exemple. Cependant, si vous possédez une carte Visa, vous avez déjà droit à ce service puisqu'elle le couvre. Vérifiez donc les garanties fournies avec vos cartes de paiement, cartes de crédit, assurances emprunteur, mutuelles, etc.

De plus, il est possible que le prestataire des pompes funèbres vous propose des services tels que le transfert du corps en chambre funéraire. Ne payez surtout pas pour cette option qui est systématiquement proposée gratuitement par les hôpitaux qui possèdent leurs propres chambres funéraires, souvent mises à disposition gratuitement pour des raisons d'hygiène.

Certains prestataires peu scrupuleux vont peut-être laisser traîner des options telles que l'entretien de la tombe. Si vous faites le choix de l'incinération, pensez bien à décocher tout ce qui consiste à entretenir la tombe et ses alentours ou à remplacer les fleurs au cimetière par exemple. Enfin, il vous sera aussi proposé de nombreux services "premiums" et options supplémentaires, particulièrement concernant les agréments du cercueil. Ces éléments ne sont pas indispensables et vous pourrez réaliser de belles économies en vous en passant.

Comment payer son assurance obsèques

En fonction de vos possibilités, vous opterez pour une méthode de financement directe ou pour une méthode sur le long terme qui va plutôt fonctionner comme un prêt. Ce dernier fonctionnement est nommé "paiement en primes échelonnées". Les mensualités se situent sur 5 à 10 ans. Vous pouvez aussi opter pour la cotisation viagère, si vous avez un tout petit budget, ce qui vous permettra de cotiser jusqu'à votre décès. Cependant, vous n'aurez pas la garantie que la somme totale du coût des funérailles sera atteinte.