Assurance obsèques : une crémation refusée pour cause d'obésité

Publié par le 28 septembre 2010 Assurance obsèques : une crémation refusée pour cause d'obésité

La crémation d'une personne obèse avait été refusée par différents crématoriums de la région bordelaise. La raison invoquée : la défunte, Danielle Pelabarrère, serait de corpulence trop forte.

"Ma mère est décédée dans la nuit de vendredi à samedi d'un arrêt cardiaque et quand on a entrepris les démarches pour son incinération, on m'a dit que ce n'était pas possible, car il manquait quelques centimètres pour que cela passe", explique ainsi la fille de Danielle Pelabarrère.

L'entreprise de pompe funèbre lui aurait déclaré que le passage dans le four du corps de sa mère, qui pesait entre 120 et 140 kg, serait impossible. L'incinération ne serait réalisable ni à Mérignac où résidait la défunte, ni dans le reste du département tout comme dans le Lot-et-Garonne et en Dordogne.

"Toute sa vie elle a été discriminée"

"Ma mère a toujours dit qu'elle ne voulait pas être enterrée et on est obligé de l'inhumer alors que je sais que c'était sa terreur", s'indigne la fille de la défunte, qui parle de discrimination.

Finalement, la famille a obtenu gain de cause, et la Girondine sera incinérée vendredi à Toulouse, où le crématorium possède des portes plus larges. « Mais le fait de devoir aller à Toulouse engendre pas mal de souffrances dans notre famille car certains membres ne pourront pas faire le déplacement », souligne la mère de la défunte, qui entend toutefois porter plainte contre la communauté urbaine de Bordeaux.

Cette histoire rappelle un épisode déjà survenu en Gironde au mois de mars. La crémation d'une personne en surpoids avait été surfacturée à la dernière minute, au motif que le défunt pesait plus que prévu.

Rappelons qu'en cas de souscription d'un contrat assurance obsèques en prestations d'obsèques à l'avance, aucun supplément de prix ne peut