Fleurs pour les obsèques : comment bien les choisir ?

Publié par le 24 juin 2015

Il est d'usage pour la plupart des personnes d'honorer la mémoire d'un proche en
décorant sa tombe de fleurs. Ces dernières sont un message d'espoir et d'un cycle de vie, voir même de renaissance pour certaines cultures. Le fait de voir la tombe du défunt très fleurie représente aussi un grand réconfort pour l'épouse ou les parents de la personne disparue.

Fleurs pour les obsèques : comment bien les choisir ?

Obsèques : la signification des fleurs

Il est parfois difficile de choisir les fleurs qui vont orner la sépulture d'un défunt. Peur de froisser, de choquer, peur de mal faire peuvent inquiéter, d'autant plus que les fleurs ont toutes une signification forte.


  • En général, les gens optent pour les gerberas qui en plus d'être des fleurs très résistantes représentent l'amour profond.

  • La bruyère, quant à elle représente l'amour éternel et la solidité des relations.

  • Les plus touchés par la perte déposeront des roses foncées, qui représentent à la fois l'amour profond et la douleur liée à la perte.

  • Le géranium est un symbole de passion et conviendra tout particulièrement dans le cas d'un amour perdu, afin d'exprimer une affection toujours très présente.

  • Pour une connaissance ou un ami perdu de vue, on optera davantage pour des roses claires, symbole d'amitié et de sympathique, de sincérité. Il peut aussi être approprié de déposer des œillets, symbole de deuil et de la discrétion.

  • Le lys, qui symbolise la pureté et l'innocence va convenir tout particulièrement dans le cas d'une personne décédée trop jeune.

Les fleurs que l'on retrouvera les plus souvent sur une tombe, même après l'enterrement seront les chrysanthèmes. Ces dernières symbolisent l'éternité. Elles sont très appréciées à la période de la Toussaint car elles sont très résistantes, demandent peu d'entretien et fleurissent jusqu'aux premières gelées.

Les familles ont souvent recours à des compositions de fleuristes afin d'orner la tombe avec une couronne ou un dispositif fleuri particulier. Il n'y a alors pas d'usages particuliers et les fleurs correspondront à l'hommage que la famille souhaite rendre au défunt.

L'arum symbolise l'âme, le lierre symbolise la force de caractère, les fleurs vives vont représenter la joie de vivre, les fleurs pastels sont symbole d'un grand sens de l'amitié.

Parfois même, elles optent pour des fleurs artificielles, plus résistantes, lorsqu'elles résident trop loin du lieu de recueillement.

Funérailles avec ou sans fleurs ?

Certaines familles, en fonction de leur confession ou de leurs croyances ne vont pas éprouver le besoin de déposer des fleurs sur la tombe.

C'est une chose importante pour les catholiques qui en plus de décorer la tombe vont souvent jeter une rose dans cette dernière avant sa fermeture.

Les musulmans quant à eux ne fleurissent jamais les tombes.

Les personnes de confession juive considèrent que les fleurs ne doivent pas orner la tombe mais être offertes aux proches. En général, ils marquent leur passage en déposant une petite pierre sur la tombe.

Compositions florales mortuaires : quelles possibilités ?

La famille optera pour une couronne, forme la plus courante de compositions florales. Sa durée de vie est bien plus longue que celle d'un bouquet traditionnel ce qui en fait un ornement très apprécié des familles. Il est aussi possible de déposer un coussin de fleur, à déposer sur la tombe et qui prendra une forme spéciale : cœur, carré, rond. Ces formats sont en général plutôt réservés aux amis de la famille.

N'hésitez pas, à demander conseil à votre fleuriste, adapté aux sensibilités des communautés différentes et aux usages. Il saura vous conseiller au mieux avec toute la patience nécessaire.