La Toussaint : sa signification et ses symboles

Publié par le 29 octobre 2015

Ce week-end, le 1er novembre sera célébrée la Toussaint et lundi prochain (2 novembre) on honorera les défunts. Si l'on a tendance parfois à confondre Toussaint et fête des morts, nous vous rappelons leurs spécificités et surtout leur signification.

La Toussaint : sa signification et ses symboles

Ne plus confondre Toussaint et fête des morts

Fête parmi les plus importantes du calendrier chrétien avec Pâques ou Noël, la Toussaint est comme son nom l'indique la célébration de tous les saints. Par saints, l'Eglise entend « les êtres qui ont été de vivants et lumineux témoins du Christ ». Si la majorité d'entre eux, les plus connus, dispose de sa propre date, la Toussaint est l'occasion aussi d'honorer tous les saints inconnus. Pour l'Eglise, il est important de rappeler que « tous les hommes sont appelés à la sainteté par des chemins différents ».

La Toussaint, on la confond souvent avec la fête des morts qui, elle, a lieu le lendemain, le 2 novembre. Il s'agit ici d'honorer la mémoire des défunts. La tradition veut que l'on prenne un moment pour se recueillir auprès de leur dernière demeure. Et comme le 1er novembre est un jour férié c'est à cette date que l'on célèbre généralement nos disparus. La tradition veut aussi que l'on fleurisse leur tombe, le choix de la fleur étant libre. Malgré tout, c'est le chrysanthème qui reste leader dans ce domaine avec près de 20 millions de pots chaque année. Cette préférence pour le chrysanthème prend ses origines au lendemain de la Première Guerre Mondiale où sa résistance au froid est mise en avant.


Pourquoi ne pas saisir l'occasion pour préparer ses propres obsèques ?

Penser à la mort n'est jamais facile, mais pourquoi ne pas profiter de ce moment de recueillement et de souvenir pour aborder le sujet notamment avec sa famille. Car lors d'une disparition, c'est bien souvent elle qui, en plus de sa propre douleur, doit assumer l'organisation et le financement des obsèques du défunt. Ne faut-il pas être prévoyant et programmer tout cela de son vivant ? Cette décision appartient à chacun et rares sont les choix aussi personnels.
Malgré tout, opter pour un contrat obsèques de son vivant c'est financer doucement avec de petites mensualités et choisir dans les moindres détails ses obsèques. Une charge en moins pour la famille et l'assurance pour le défunt que ses dernières volontés seront respectées.

Pour ne savoir plus sur les garanties d'une assurance obsèques : voir l'article