Obsèques : Comment protéger les siens en les prévoyant?

Publié par le 27 mars 2015

Protéger les siens en cas de décès permet d'être plus serein. L'assurance obsèques est un bon moyen pour mettre ses proches à l'abri et prévoir ce moment, afin qu'il se passe dans les meilleures conditions et comme vous l'avez prévu.

Obsèques : Comment protéger les siens en les prévoyant?
De nombreux moyens sont à votre disposition pour prévoir financièrement vos obsèques. Les assurances facilitent ce moment délicat en soulageant vos proches de ce souci supplémentaire.
Le compte obsèques ou l'assurance obsèques offre des garanties qui vous permettent d'être plus serein en cas d'accident de la vie. Le compte obsèques présente l'avantage de générer en plus un capital qui peut être transmis à vos proches. Les prestations funéraires sont assurées.

En effectuant cette démarche, vous protégez les vôtres ainsi que vous-même. Les prestations que vous aurez choisies auront une valeur testamentaire, c'est-à-dire que vous êtes sûr ainsi que vos souhaits seront bien réalisés. C'est la compagnie qui réglera directement l'entreprise de pompes funèbres et la différence entre le capital que vous avez engrangé et la valeur de la prestation sera versée aux bénéficiaires.

Tout prévoir à l'avance pour ménager sa famille

Ces prestations sont assorties d'une assurance rapatriement si le corps se situe à plus de 50 kilomètres de votre lieu d'habitation. Dans le cas contraire, il est compris dans l'ensemble de la prestation.

Les points forts de cette prestation sont nombreux. Généralement aucun questionnaire de santé n'est requis, les frais sont réglés directement par la compagnie, le capital restant est transmis automatiquement aux personnes désignées sur le contrat. La modification de ce compte peut se faire à tout moment selon votre souhait. Vous n'avez pas d'obligation quant au choix de la société de pompes funèbres, vous êtes libre d'opter pour le professionnel de votre choix. Vous n'avez aucun frais supplémentaire à régler et pas de blocage au moment du décès.

C'est vous qui choisissez le montant du capital désiré en fonction de vos possibilités, vous désignez les bénéficiaires comme vous le souhaitez. Par contre, le contrat est bloqué à 10 000 euros.