Pompes funèbres : quelles sont les prestations obligatoires ?

Publié par le 25 juin 2015

Vous l'ignorez peut-être, mais dans le cadre d'une prestation de pompes funèbres, certains services sont loin d'être des options puisqu'ils sont obligatoires. La plupart du temps, l'obligation résulte de normes d'hygiène, sanitaires et de non propagation des épidémies.

Pompes funèbres : les 7 prestations obligatoires

  • Le cercueil
  • Qu'il s'agisse d'une inhumation ou d'une crémation, le cercueil est l'élément obligatoire du service funéraire. Il doit être équipé d'une plaque d'identité, de quatre poignées et d'un contenant biodégradable. Parfois, l'agence de pompes funèbres peut imposer d'installer des poignées supplémentaires, si le défunt est particulièrement grand ou lourd.

  • L'urne cinéraire
  • En cas de crémation, il est obligatoire de se munir d'une urne capable de contenir la totalité des cendres afin de les y conserver ou d'aller les disperser plus loin sous réserve d'autorisation. Dans le cas où vous souhaitez tout de suite disperser les cendres dans le jardin du souvenir à côté du crématorium, l'urne n'est pas nécessaire.

  • La plaque d'identité
  • La presse d'identité doit obligatoirement être présente sur le cercueil afin qu'aucun doute ne soit possible sur son occupant. Ceci sera également utile s'il est nécessaire d'exhumer le corps dans le cadre d'une enquête, par exemple ou d'un déplacement de sépulture.

  • Les soins de conservation
  • Ces derniers sont obligatoires dans certaines conditions comme lorsqu'il est nécessaire d'acheminer le corps d'un pays à un autre, lorsque les funérailles dépassent le délais légal ou lorsque la famille doit faire un long voyage pour venir y assister, par exemple.

  • Un véhicule de transport homologué
  • L'utilisation d'un corbillard est obligatoire dans le cadre du transport d'un corps. Vous ne pourrez pas assurer vous-mêmes cette tâche et l'agence de pompes funèbres mettra l'un de ses véhicules ainsi que le chauffeur à votre disposition pour le jour des obsèques.

  • Il est également nécessaire de creuser une fosse, en cas d'inhumation. Effectivement, le caveau n'est pas une obligation mais il est nécessaire de construire une fausse caissée afin d'éviter que le terrain ne s'affaisse.

  • De plus, dans le cas d'un décès sur la voie publique, un passage du corps en chambre funéraire sera obligatoire. En général, ce service est proposé gratuitement par les hôpitaux.

  • Enfin, si le défunt portait un pacemaker, il sera nécessaire de le lui retirer, qu'il s'agisse d'une inhumation ou d'une crémation. Il est interdit de laisser ce type de prothèse sur le corps du défunt.

Les services optionnels proposés lors de funérailles

De nombreux services optionnels vous seront proposés et vous devrez garder en tête le fait que seules les prestations listées ci-dessus sont obligatoires. Il se peut que l'on vous propose également des capitons et coussins pour la garnison du cercueil. Cela peut s'avérer utile dans le cadre d'une cérémonie à cercueil ouvert car la vision du proche bien installé est réconfortante et moins violente pour les proches.

Également, les familles sont souvent désireuses d'ajouter un emblème représentatif de leur appartenance à une communauté religieuse. Ce choix reste à la discrétion de chacun et n'a rien d'obligatoire non plus. Enfin, il est coutumier que la famille ne procède pas elle-même à la toilette mortuaire et à l'habillage du défunt pour des raisons d'hygiène et de décence.

Si le défunt était à l'hôpital au moment de son décès, il est fort possible que le personnel de la chambre mortuaire s'en charge gratuitement. Cependant, cela n'est pas une obligation.