Prévoyance : les différents contrats et comment les distinguer ?

Publié par le 25 août 2015

A l'instar d'une complémentaire santé, la prévoyance propose de compléter la protection prévue par les régimes obligatoires de sécurité sociale. Car les indemnisations prévues par ces derniers, dans certaines situations de la vie, suffisent rarement à garantir une vie quotidienne satisfaisante. En plus ils ne couvrent pas tout. Tour d'horizon des différents produits pour tout comprendre de la prévoyance. 

Prévoyance : les différents contrats et comment les distinguer ?

La prévoyance : qu'est ce que c'est ?

La prévoyance est une branche de l'assurance individuelle (ou collective si le contrat est souscrit par l'intermédiaire d'une entreprise). Sont réunis sous le terme de prévoyance tous les contrats qui protègent les personnes, par opposition à ceux qui couvrent les biens (assurance habitation ou assurance auto par exemple).
Son champ d'action est donc très vaste, avec trois grandes familles de risques assurés : les accidents de la vie, la dépendance, le décès.

Son fonctionnement est similaire à celui des mutuelles santé : si l'assuré bénéficie d'une indemnisation de base, elle l'améliore. S'il n'y a aucune protection, elle en propose une. C'est le cas notamment de l'assurance hospitalisation qui implique une allocation journalière, en complément de la mutuelle et de la sécurité sociale, si l'assuré est hospitalisé. 

L'assurance des accidents de la vie : se protéger et protéger ses proches

L'accident de la vie est un accident très grave qui survient au cours de la vie privée, en dehors de la conduite automobile. L'accident doit entraîner une invalidité ou des séquelles graves (un bras cassé, un ongle arraché, une coupure même profonde ne sont pas concernés).

Après les soins,
si l'accident laisse des séquelles lourdes, un préjudice esthétique, des douleurs chroniques, ou une invalidité définitive, le contrat de prévoyance permet de percevoir une indemnisation.
Et si le blessé meurt des suites de son accident, sa famille peut percevoir un capital décès.

L'assurance des accidents de la vie couvre tous les membres d'une même famille âgées de moins de 65 ans : l'assuré, son conjoint, concubin ou partenaire de Pacs et les enfants à charge. Et en général elle fonctionne aussi durant les voyages. Bien entendu chaque contrat comporte ses propres conditions d'indemnisation et exclusions.

L'assurance dépendance : pour bien vieillir

L'assurance dépendance est « LE » contrat de prévoyance par excellence. Il propose à l'assuré de se constituer une épargne durant sa période valide, pour percevoir une aide financière en cas de perte d'autonomie après l'âge de la retraite.
Cela permet d'avoir les moyens de continuer à vivre confortablement à son domicile et de se faire aider, ou de financer son installation dans un établissement spécialisé le moment venu.

Les contrats décès et obsèques : ne pas les confondre

Pour la différencier des assurances décès temporaires liées à un crédit, on l'appelle « assurance décès vie entière ». Elle fonctionne différemment d'un contrat d'assurance vie : l'épargne est constituée pendant une période donnée, et son versement est lié aux décès de l'assuré. Si pendant cette période le risque ne survient pas, le décès en l'occurrence, les sommes versées sont perdues. Elle propose toutefois des sommes plus élevées en cas de décès car l'assurance vie, elle, n'est constituée que des versements. 

Le souscripteur pour y ajouter une condition, par exemple organiser et financer ses obsèques.
Sinon il peut aussi souscrire un contrat spécifique qui fait aussi partie de la prévoyance : le contrat obsèques.

Pour en savoir plus sur l'assurance spécifique obsèques : voir l'article

Les contrats de prévoyance proposent en général différentes options pour s'adapter aux demandes et aux capacités d'épargne des assurés. Les tarifs dépendent toujours de l'âge et de l'état de santé au moment de la souscription du contrat