Transfert d'un défunt vers l’étranger : comment s'y prendre ?

Publié par le 24 juin 2015

Il arrive régulièrement que les familles des défunts souhaitent les inhumer dans un pays étranger, ceci pour des raisons d'origine, d'affinités ou tout simplement afin de respecter les dernières volontés de leur proche. Cette démarche peut sembler très compliquée. Certes elle engage des frais conséquents, mais la chose est tout à fait faisable. Voici nos conseils.

Rapatriement d'un corps : vos obligations

Avant toute chose, sachez qu'il vous sera impossible d'organiser le rapatriement de la dépouille d'un proche par vos propres moyens. Il vous faudra obligatoirement solliciter une agence de pompes funèbres.

Il sera important de vous renseigner à propos des coutumes et lois en vigueur dans le pays où vous souhaitez emporter le corps afin de vous préparer aux différentes demandes de documents et garanties mais aussi afin d'en informer l'agence de pompes funèbres.

La plupart du temps cependant, les pompes funèbres sont au courant et gèrent tout cela pour vous. Cela peut bien entendu entraîner des frais supplémentaires et ces derniers peuvent être considérables.

Plusieurs démarches seront effectuées par votre prestataire comme les formalités administratives auprès de la préfecture et des consulats mais aussi la conservation du corps, la mise en place et l'organisation des rituels ainsi que toute la partie administrative parfois très lourde en fonction du pays de destination.

Transfert d'un défunt : comment cela se passe ?

En général, le rapatriement de la dépouille se fera soit par la route, en corbillard, soit par avion pour plus de rapidité.

Ne vous inquiétez pas de cela, encore une fois, c'est l'agence de pompes funèbres qui est chargée de la relation avec les compagnies habilitées et de la réservation d'une place pour le cercueil.

Effectivement, le défunt devra voyager dans un cercueil scellé avec plaque d'identité. Il est d'usage, sur un long courrier, de placer le corps du défunt dans une enveloppe en zinc hermétique puis de le placer ensuite dans le cercueil.

Bon à savoir : " La pression atmosphérique peut avoir des effets indésirables sur un corps sans vie. Ces derniers peuvent vite devenir incommodants pour le transporteur. "

Enfin, sachez que vous avez la possibilité, en fonction du pays de destination, de voyager sur le même vol que votre proche défunt, afin de l'accompagner jusqu'au bout de son dernier voyage.