Achat immobilier : faut-il prendre une assurance chômage ?

Publié par le 10 juillet 2013

Lors d'un emprunt immobilier, il peut être important de souscrire une assurance chômage ou une garantie perte d'emploi comprise dans les assurances prêt immobilier. Cette garantie n'est pas obligatoire, mais semble être un recours prudent malgré son coût restrictif.

Achat immobilier : faut-il prendre une assurance chômage ?
La garantie perte d'emploi ne concerne que le chômage consécutif à un licenciement individuel ou collectif. En principe, cette garantie ne peut être souscrite après 60 ans, et l'assuré doit être en CDI et doit pouvoir prétendre aux allocations de chômage. Certains contrats s'ouvrent cependant aux salariés de plus de 60 ans, ainsi qu'aux salariés en CDD.

Généralement, la garantie perte d'emploi ne peut se déclencher qu'après deux délais. Dans un premier temps, il existe un délai de carence démarrant à la date de signature du contrat pour une durée de 3 à 6 mois selon les contrats. Si vous perdez votre emploi durant cette période, vous ne serez pas indemnisé par l'assurance. Passé ce délai de carence, il existe un délai de franchise qui démarre à la date d'indemnisation chômage par le pôle emploi. Suite à ce délai de franchise, vous pouvez espérer être indemnisé par la garantie perte d'emploi de votre assurance prêt immobilier.

Quelle indemnisation ?

Tous les contrats ne prévoient pas la même indemnisation en cas de perte d'emploi. Certains assureurs prennent à charge tout ou partie des remboursements restants dus lorsque l'assuré perd son travail, d'autres prennent à charge le remboursement du crédit immobilier pendant la durée de chômage de l'assuré. Dans certains cas l'indemnisation peut être fixe, dans d'autres progressive.