Immobilier : Les 5 questions à se poser avant d’acheter son logement

Publié par le 26 septembre 2013

L'achat d'un bien immobilier est un investissement important qui, bien souvent, nécessite un prêt immobilier conséquent. Voici un guide des 5 questions fondamentales à se poser avant même de regarder les annonces.

1.    Raison de l'achat : Location/investissement ou habitation ? Résidence principale ou secondaire ?
La première question à se poser est la raison de l'achat. La recherche, le paiement et les délais sont tout à fait différents si l'on achète pour louer ou habiter. Les critères de choix diffèrent aussi si on cherche à acheter une résidence secondaire ou principale.

2.    Le type d'achat : Maison ou appartement ? Neuf ou ancien ? Label BBC ? Jardin ? Travaux ?
Les biens neufs, ou avec le label BBC (Bâtiment Basse consommation) sont plus chers à l'achat mais sont moins coûteux en énergie. A l'opposé, acheter dans l'ancien, ou un bien nécessitant des travaux peut se révéler moins coûteux à l'achat mais entraîne des coûts de travaux complémentaires. Ce sont autant de questions à considérer sur le type de bien à acheter.

3.    Quand, comment et où acheter ?
La période d'achat peut avoir des répercussions sur le prix de l'immobilier mais aussi sur le prix du crédit et il est malheureusement très difficile de deviner les bonnes périodes à l'avance. Il faut aussi déterminer la méthode de recherche, par agence ou auprès de particuliers directement. Cela peut entraîner des différences car les agences prennent des commissions sur la vente mais le prix du marché chez les particuliers est légèrement plus élevé.
La question du lieu est encore plus capitale car de là va dépendre l'accès aux commerces, aux transports et aux écoles. Il existe d'énormes différences de prix sur des biens similaires du fait de leur position géographique.

4.    La situation personnelle : quels moyens financiers ? Obtention d'aide ?
La situation financière va dépendre de l'acheteur, personne seule ou un couple, selon l'apport disponible, la capacité d'endettement, les crédits déjà en cours et le budget général. Des aides sont disponibles comme le prêt action logement à 1 % (pour les salariés), le prêt catégoriel (pour les fonctionnaires), le prêt épargne logement (sous souscription à un PEL), et de nombreux autres.

5.    Quels frais ? Assurance, frais de notaire, crédit ?
L'assurance de prêt immobilier et l'assurance pour la maison sont obligatoires. Les frais de notaire varient selon le bien, neuf ou ancien, pour une résidence primaire ou secondaire. Il est possible de faire des simulations sur internet. Pour les crédits, il faut faire jouer la concurrence, demander des simulations à plusieurs banques et il est également possible de faire des simulations sur internet.