Assurance emprunteur : les Français plébiscitent le dispositif de la loi Lagarde

Publié par le 14 avril 2010

Les Français qui envisagent d'acheter un bien immobilier plébiscitent le dispositif de la loi Lagarde, d'après un sondage Ifop réalisé pour le comparateur d'assurance Hyperassur.

Assurance emprunteur : les Français plébiscitent le dispositif de la loi Lagarde

Le projet de réforme de l'assurance prêt immobilier, annoncée par Christine Lagarde, envisage de mettre fin à compter de 2010 à la possibilité pour la banque d'imposer sa propre assurance emprunteur lorsqu'elle accorde un crédit. Dans ce contexte, Hyperassur.com, comparateur d'assurances indépendant, livre les résultats de son enquête sur les Français et les assurances emprunteur (sondage Ifop réalisé du 23 au 25 mars 2010 auprès  de 1.005 personnes).

L'enquête révèle qu'une majorité de Français jugent attractif le dispositif Lagarde. Ainsi, 71% des Français, qui envisagent d'acheter un bien immobilier, déclarent que ce projet de loi "va changer leur démarche d'achat".

Manque d'information des banques

Depuis le 1er juillet 2009, les banques ont l'obligation de fournir à leurs clients une fiche d'information standardisée sur l'assurance de prêt, afin de leur permettre de comparer les offres des concurrents.

Dans les faits, les emprunteurs ignorent majoritairement la possibilité de déléguer leur assurance, révèle l'enquête. Ainsi, parmi les 64% de Français qui ont déjà acheté un bien immobilier, près de 8 sur 10 (78 %) n'ont effectué aucune recherche sur l'assurance emprunteur. Et pour cause : 42 % ignoraient qu'ils avaient la possibilité de souscrire leur assurance emprunteur ailleurs qu'auprès de leur organisme de prêt. Un sondage d'Assurland révèle même que 35 % des emprunteurs ont déclaré s'être vu refuser par leur banque la souscription d'une assurance concurrente.

Comparer pour économiser

L'assurance emprunteur représente un coût important, environ 15% du coût total du crédit. Il y a donc possibilité, pour l'emprunteur, à économiser des sommes importantes en comparant les offres d'assurance de prêt immobilier du marché.

D'ailleurs, lorsqu'on leur pose la question, 63% des Français se disent intéressés par les sites qui permettent de comparer les assurances emprunteur et faire jouer la concurrence.

Le projet de loi sur le crédit à la consommation, qui prévoit l'interdiction pour un prêteur de refuser un contrat d'assurance emprunteur (à niveau de garantie équivalent), doit être voté à l'Assemblée nationale le 27 avril.