Assurance prêt immobilier avec deux co-emprunteurs

Publié par le 3 juillet 2013

En cas de projet important demandant un financement conséquent, il est possible de souscrire un crédit avec un co-emprunteur. Qu'en est-il de l'assurance prêt lors d'un emprunt contracté à deux ?

Assurance prêt immobilier avec deux co-emprunteurs
Dans le cas d'un co-emprunt contracté par deux personnes, la banque ou l'organisme d'assurance prêt évalue le niveau de risque encouru en cumulant les profils des deux emprunteurs. En fonction de la solvabilité et des risques concernant chacun des emprunteurs, l'assurance prêt immobilier peut être répartie ou non entre ces derniers.

L'assurance prêt concernant un seul emprunteur

Dans le cas d'un couple composé d'une personne qui travaille, et dont les revenus sont suffisants pour demander un crédit et d'une autre personne ne travaillant pas et n'obtenant donc aucun ou peu de revenu, le crédit peut être accordé par la banque. Cependant, l'assurance de prêt garantissant la banque contre les risques d'impayés ne concernera que la personne capable de rembourser le crédit et de régler la prime d'assurance. En cas de décès ou de problème de revenus de la personne concernée, l'assureur prendra à charge l'intégralité du remboursement du crédit, permettant ainsi au co-emprunteur ne travaillant pas de conserver le bien financé.

L'assurance prêt concernant les deux co-emprunteurs

Si les deux co-emprunteurs disposent de revenus suffisants pour prendre en charge chacun le remboursement du crédit et le paiement de l'assurance, ils doivent dans ce cas s'assurer tous les deux. Ils ont cependant la possibilité de répartir le niveau de couverture en deux : la quotité (d'un minimum de 100%) doit être répartie entre les deux co-emprunteurs en fonction du niveau de leurs revenus et donc de leur capacité de rembourser le crédit (50/50, 60/40, 70/30...). De cette manière, le couple peut bénéficier d'une assurance prêt immobilier moins chère. Si les deux co-emprunteurs choisissent de s'assurer chacun à 100%, l'assureur remboursera l'intégralité du crédit en cas de décès de l'un ou l'autre des emprunteurs.