Ecologie : comment choisir votre banque et votre assurance ?

Publié par le 5 mars 2010 Ecologie : comment choisir votre banque et votre assurance ?

L'ONG « Les Amis de la Terre » a lancé jeudi 4 mars le site Internet « Financeresponsable.org » à destination des particuliers. Le site propose de découvrir les banques et assurances françaises sous un nouveau jour : celui des impacts sociaux et environnementaux de leurs activités. Il s'enrichira également progressivement d'informations sur les produits d'épargne. Les Amis de la Terre veulent par ce nouvel outil pédagogique sensibiliser les citoyens et les appeler à l'action dans un domaine d'une importance cruciale et pourtant trop méconnu des Français.

Le site contient trois sections principales sur les banques, les assurances et les produits d'épargne. Sébastien Godinot, coordinateur des campagnes aux Amis de la Terre, précise : « Si les sections sur les banques et assurances françaises reprennent certaines informations déjà publiées, la troisième section sur l'épargne constitue une nouveauté pour les Amis de la Terre. Elle vise à informer les citoyens sur l'utilisation qui est faite de l'argent placé sur les livrets réglementés, mais aussi de les mettre en garde contre les produits financiers présentés comme « éthiques » ou « responsables ». Les Amis de la Terre creuseront ce sujet en 2010 et complèteront cette dernière section progressivement ».

Le site présente également les enjeux de la campagne « Responsabilité des acteurs financiers privés » des Amis de la Terre, des liens utiles mais aussi et surtout une section « Mobilisons-nous ! ». Au-delà de la simple sensibilisation, celle-ci appelle à l'action et à la mobilisation et propose différents modes d'action : changer de banque, changer sa banque ou encore se mobiliser localement. « Quand on découvre la liste de projets controversés que continuent de financer les grandes banques françaises, il est évident que seule une mobilisation citoyenne massive pourra faire bouger les géants de la finance ! », conclut Yann Louvel.