Les garanties de l'assurance prêt immobilier

Publié par le 4 juillet 2013

Le prix d'une assurance prêt immobilier peut dépendre des garanties qu'elle propose. Quelles sont les garanties comprises généralement dans les contrats, et comment fonctionnent-elles ?

Les garanties de l'assurance prêt immobilier

La garantie décès

Cette garantie, comprise dans tous les contrats d'assurance prêt immobilier implique qu'en cas de décès de l'assuré, c'est l'assurance qui prend en charge les remboursements du prêt restant dus. Il existe cependant certaines exclusions ou limitations de garanties, comme le décès de l'assuré en cas de suicide ou de pratique de sports aériens.

La garantie perte d'emploi

Cette garantie se décline de différentes manières. Certains contrats prévoient que l'assureur prenne à charge définitivement le remboursement de tout ou partie des mensualités restant dues lorsque l'assuré perd son travail. D'autres prennent à charge les mensualités durant la période de non emploi de l'assuré, ce dernier devant les rembourser une fois qu'il a retrouvé un emploi.

La garantie invalidité

Cette garantie peut se voir associée à la garantie décès dans certains contrats (si l'invalidité est absolue et définitive). Attention, tous les contrats n'ont pas la même définition de l'invalidité. Elle peut être totale pour certains, empêchant l'assuré de manière permanente de pratiquer une activité professionnelle ou tout autre activité rémunératrice (suite à une maladie grave ou un accident). Dans ce cas, l'invalidité correspond à une 2ème catégorie à l'échelle de la Sécurité Sociale (taux d'invalidité égal ou supérieur à 66%).
D'autres contrats peuvent appliquer la garantie pour une invalidité de 1ère catégorie, à savoir quand le taux d'invalidité se situe entre 33% et 66% (invalidité permanente partielle).

La garantie incapacité temporaire de travail

Cette garantie couvre l'assuré en cas de maladie longue durée ou d'accident entraînant un arrêt de travail. L'assureur ne prend en charge qu'une partie du remboursement des échéances, en fonction du niveau de revenu de remplacement de l'assuré. La perte de revenus étant calculée entre le revenu de référence et le revenu de remplacement (indemnités de la Sécurité sociale et de la complémentaire santé). Certains contrats peuvent considérer l'incapacité de travail partielle, notamment si l'assuré est autorisé par son médecin à reprendre le travail à temps partiel.

Vous avez la possibilité de choisir un contrat d'assurance prêt immobilier autre que celui proposé par votre banque, à condition qu'il apporte un niveau de garantie égal ou supérieur. Prenez le temps de comparer les assurances emprunteur, et lisez attentivement les garanties.