L’éthylotest obligatoire, 17 jours déjà

Publié par le 6 août 2012

Depuis le 1er juillet 2012, tout usager d'un véhicule terrestre à moteur doit détenir un éthylotest, sous peine d'amende. Il en va de même pour les possesseurs de scooters sauf... les scooters inférieurs à 50 cm3. En effet, la loi est explicite et inclue les termes « à l'exclusion d'un cyclomoteur ». Cette mesure avait fait beaucoup de bruit parmi les motards, d'autant que l'assurance scooter ou moto ne remboursera rien.

Une « mesurette » s'insurge la FFMC
Alors que le gouvernement actuel avait le pouvoir d'abroger cette loi, il a préféré la maintenir, une « mesurette » prise dans l'intérêt des fabricants d'éthylotest selon la célèbre Fédération Française des Motards en Colère. Si l'association s'insurge contre cette mesure, c'est pour son inefficacité flagrante quant à la lutte contre l'alcoolémie au volant. Selon la FFMC, un usager (conducteur de scooter, de moto ou autre) ayant déjà dépassé les limites, ne soufflera pas dans l'éthylotest et n'aura pas conscience d'être en infraction. De plus, il faut que l'éthylotest soit non-usité, ce qui suppose d'en avoir un de rechange au cas où vous décideriez de faire une vérification avant de prendre le volant.