Motos et trois roues motorisés bannis de l’A86

Publié par le 6 août 2012

Branle-bas de combat pour la FFMC (Fédération Française des Motards en Colère) alors que le Tribunal Administratif de Versailles a jugée légale l'interdiction aux deux-roues et aux trois-roues motorisées de circuler dans le tunnel de l'A86. L'argument justifiant cette interdiction est de diminuer le risque d'accident, les scooters et autres deux-roues étant considérés comme dangereux pour les automobilistes. A savoir en effet que les usagers de motocyclettes représentent 18% des tués sur la route et 18% des blessés.

La revendication à l'égalité
La FFMC dénonce vivement cette décision, et se dit d'ores et déjà prête à faire appel. Outre des idées reçues fausses (61% des accidents se sont produits en campagne), la FFMC pointe ainsi du doigt la discrimination des instances publiques, puisque cette infrastructure, normalement utilisable par tous les usagers de la route, devient de-facto réservée aux automobilistes. Mais la FFMC ne s'arrête pas à cette constatation et alerte sur le risque de voir les deux-roues bannis du réseau routier national.