Location d’une voiturette

Publié par le 16 mars 2015

Tout comme les véhicules traditionnels, les voitures sans permis peuvent être louées. Que vous soyez dans le cas d'un retrait de permis ou que vous ayez raté l'épreuve du permis de conduire une ou plusieurs fois, la location d'une voiturette peut être une solution afin de se déplacer facilement.

Location de voiture sans permis
Crédit photo : Ligier.fr

La location de voiturettes : une solution pour se déplacer !

Depuis 2003 et le lancement des radars fixes qui ont fait augmenter le nombre de retrait de permis de façon considérable, le nombre de société de location de véhicules sans permis ne cesse de croître. Des enseignes spécialisées dans la location de voitures comme Ada ou RentACar proposent ainsi ce type de véhicules à leurs clients.

Dans le cadre d'une suspension de permis, pour continuer à se déplacer à son gré, la location d'un véhicule sans permis apparaît comme une solution pratique. Louées à la journée ou à la semaine, ces voiturettes peuvent être une solution de dépannage temporaire, avant d'investir dans un véhicule sans permis si nécessaire.

En matière de budget, comptez environ 200 euros la semaine de location, mais la plupart des agences proposent des tarifs dégressifs avantageux.

Quid de l'assurance ?

Comme pour un véhicule traditionnel, louer une voiture sans permis comprend souvent une assurance incluse dans le prix de la location. C'est d'ailleurs ce qui explique que la plupart des agences demandent d'avoir au minimum 21 ans afin de pouvoir louer ce type de véhicule.

Lorsque l'assurance est partie intégrante du prix, celle-ci comprend généralement une garantie responsabilité civile et une garantie dommages au véhicule loué. N'hésitez pas à faire faire des devis et à comparer les prix entre agences, car l'assurance peut avoir une influence sur les prix des locations. Le prix est généralement compris dans le dépôt de garantie réglé au début de la location.

Certaines sociétés de location de voitures sans permis proposent quant à elles de souscrire des garanties plus étendues pour avoir une assurance tous risques, moyennant une somme s'ajoutant aux frais de location.