Les Voitures Sans Permis dédiées aux personnes handicapées

Publié par le 16 mars 2015

Malgré de nombreuses lois facilitant l'accessibilité des personnes handicapées, se déplacer relève encore trop souvent du parcours du combattant. Certains constructeurs de véhicules traditionnels ont fait des efforts en matière d'équipements pour faciliter l'accès à la route, mais qu'en est-il des voiturettes ?

Voiture sans permis handicape
Crédit photo : kenguru-car.com

Quels équipements pour les voitures sans permis ?

Comme dans les véhicules traditionnels, des équipements sont disponibles pour les voitures sans permis, afin de faciliter les déplacements des personnes handicapées. Ainsi, la société AIXAM, leader du marché, n'a pas hésité à s'associer avec des entreprises spécialisées pour proposer entre autres une boule et une télécommande de direction pour un handicap du bras gauche ou du bras droit, un cercle accélérateur et frein principal pour la main droite…

Certains véhicules offrent aussi un accès fauteuil roulant. C'est le cas de la Kimsi, une voiturette électrique qui permet de conduire en étant assis sur son fauteuil roulant. Elle peut toutefois être conduite par une personne valide en y insérant un siège passager classique.

La société hongroise Kenguru a mis au point un véhicule sans permis facilement accessible aux personnes handicapées. D'une simple pression, l'arrière du véhicule s'ouvre et une rampe d'accès apparaît afin d'accéder à l'habitacle. Elle ne contient toutefois qu'une seule place, celle du conducteur, mais est accessible aux fauteuils manuels ou électriques.

Nouvelle venue sur le marché, la Loi-E Princeps est-elle aussi un véhicule sans permis électrique. Elle est délivrée par son fabricant avec une formation de 8 heures environ pour apprendre à utiliser correctement tous les équipements proposés afin de faciliter la vie des personnes handicapées.