Assurance vie : Comment changer de bénéficiaire ?

Publié par le 18 février 2015

Les raisons de changer le ou les noms des bénéficiaires de son assurance-vie sont nombreuses.Contractée relativement jeune, les événements de la vie privée sont des causes fréquentes, mais son simple désir est suffisant pour changer de bénéficiaires.

Voici comment faire :

  • Comment et quand changer le nom du ou des bénéficiaires ?
  • Une assurance-vie peut comporter autant de bénéficiaires qu'on le désire. Il est donc tout aussi possible d'en ajouter que d'en retirer. La répartition peut se faire à parts égales où par une part spécifique attribuée à chacun des bénéficiaires. Dans le cas d'un enfant mineur, il peut être nommé un administrateur qui gèrera les fonds du bénéficiaire jusqu'à sa majorité ou la somme restera bloquée sur compte jusqu'à ce que le mineur puisse légalement en disposer.

    N'importe qui peut être nommé bénéficiaire, qu'il existe ou non un lien avec le souscripteur. Le changement se fait par un simple courrier, de préférence en AR envoyé à sa compagnie d'assurance. Il peut intervenir n'importe quand après la souscription et autant de fois que nécessaire. Rien n'oblige à ce que le souscripteur prévienne les bénéficiaires, ni d'ailleurs ceux qui ne le sont plus.

  • Quelques précautions
  • Le souscripteur peut léguer l'usufruit de son assurance-vie à son conjoint ou toute autre personne de son choix. Les enfants ou autres bénéficiaires n'en auront alors que la nue-propriété avec des fonds versés lors du décès de l'usufruitier(e). En cas de divorce précédant le décès, l'ex-conjoint reste toutefois bénéficiaire sous réserve que son nom figure dans la liste et non le simple titre d'époux ou épouse. Dans ce dernier cas, le fait d'être divorcé(e) l'écarte automatiquement, puisque ne peut plus se prévaloir de ce titre. C'est le souscripteur qui décide des bénéficiaires sans avoir l'obligation de se justifier. Attention toutefois, car si les héritiers légaux se considèrent lésés par la répartition ou leur éviction du bénéfice de l'assurance, ils peuvent saisir la justice qui tranchera alors au cas par cas.