Epargne : les Français confirment leur préférence pour l'assurance-vie

Publié par le 23 avril 2010

La collecte des cotisations d'assurance-vie a augmenté de 14 % au premier trimestre 2010 par rapport à la même période de 2009, pour atteindre 42,9 milliards d'euros.  Sans surprise, les contrats d'assurance-vie en euros, sans risque pour les assurés, concernent l'essentiel des cotisations.

Epargne : les Français confirment leur préférence pour l'assurance-vie

Selon les dernières statistiques de la Fédération française des sociétés d'assurances (FFSA), publiées jeudi 22 avril, les cotisations d'assurance-vie collectées durant le premier trimestre 2010 ont augmenté de 14 % par rapport à cette même période de 2009. Cette hausse confirme l'attrait croissant des Français pour ce produit d'épargne, malgré la baisse des rendements (entre 20 et 40 points aux alentours de 3,60 %).

Les Unités de compte progressent mais leur poids reste faible

Les contrats en unités de compte (UC) progressent davantage que les contrats en euros, moins risqués mais aussi moins rémunérateur pour les assurés. Les supports en UC augmentent ainsi de 27 % au premier trimestre, à 5,1 milliards d'euros, bien plus que les supports en euros, mais représentent encore une part très faible des cotisations totales avec seulement 12 % des collectes.

Selon la FFSA, ce chiffre est toutefois à nuancer : « La Bourse était à des niveaux très bas début 2009 et la collecte sur les supports UC était en baisse de 38 % à la fin du premier trimestre 2009. Il y a donc un effet de base favorable. Les épargnants ont besoin de plus de visibilité avant de revenir vers les unités de compte ».