5 choses à savoir sur l’assurance voyage

Publié par le 30 mars 2017

Selon les statistiques de la Direction du tourisme, 1 voyage sur 8 est à destination de l'étranger. Que ce soit pour des voyages courts ou plus longs , l'assurance voyage séduit 1 personne sur 3, mais que couvre-t-elle exactement ? Quels sont les avantages, les exclusions de cette assurance ? Les réponses en cinq points. 

5 choses à savoir sur l’assurance voyage

1. Qu'est-ce que l'assurance voyage ?

Les voyages ne se passent pas toujours comme prévu et en cas de problème (maladie, panne ou accident de voiture…) l'assurance voyage permet d'être indemnisé si besoin. Elle n'est pas obligatoire et peut être souscrite dans une agence de voyage, une compagnie d'assurance, chez un spécialiste de l'assurance voyage, une compagnie aérienne ou tout simplement dans une banque. Il est également possible que cette assurance soit comprise dans les assurances multirisques habitation ou simplement avec une carte bancaire haut de gamme.
L'assurance voyage permet à l'assuré d'être couvert en cas d'annulation du voyage (sous conditions car l'annulation doit faire l'objet d'une raison valable et soudaine : maladie, licenciement économique, convocation à un examen, décès etc…), mais également s'il y a perte, vol ou dégradation des bagages. De plus, en cas de maladie ou d'accident sur place, l'assurance voyage permet la prise en charge ou le remboursement des frais de santé ainsi que le rapatriement de l'assuré si besoin. Bien sûr, cette prise en charge est soumise à de nombreuses conditions et il convient de les vérifier avant de partir.
Enfin, le prix d'une assurance voyage varie en fonction des niveaux de garanties souhaités. Par exemple, pour des vacances d'une semaine dans un pays relativement proche, il est possible de souscrire une assurance pour une vingtaine d'euros. En revanche, s'il s'agit d'un pays plus lointain pour un séjour plus long, le prix peut atteindre les 100 ou 250 euros si l'assuré souhaite bénéficier des meilleures garanties en cas d'imprévu.


2. Distinguer l'assurance voyage de l'assistance voyage

Comme précisé dans le premier point, l'assurance permet une indemnisation en cas d'imprévu, sous conditions des clauses du contrat. Il y a donc dans ce type d'assurance une dimension financière que l'on ne retrouve pas dans un contrat d'assistance.
En effet, un contrat d'assistance ne prévoit pas d'indemnisation mais donne une aide, rend un service si un problème survient au cours du voyage. Par exemple, en cas de panne de voiture, l'assistance aidera l'assuré à trouver un dépanneur, un garagiste afin de faire réparer sa voiture. Dans ce cas, il y a service rendu mais aucune indemnisation pour la panne de la voiture.


3. J'ai loupé mon avion, puis-je être indemnisé par mon assurance voyage ?

Arriver à l'aéroport et voir son avion partir est très frustrant, mais si le voyageur avait préalablement souscrit une assurance "Vol manqué" ce n'est que moindre mal. En effet, grâce à l'assurance "Vol manqué" (très rarement incluse dans l'assurance voyage), l'assuré peut bénéficier de solutions intermédiaires. Par exemple, il peut échanger son billet et prendre le prochain avion pour la même destination. Dans ce cas, il accepte toutes les clauses et conditions de voyage de la compagnie aérienne.
En revanche, s'il ne bénéficie pas d'une assurance "Vol manqué", les assurances voyages ne prévoient pas d'indemnisation ou d'échange de billet si le voyageur a raté son avion par sa propre faute. Au contraire, certaines compagnies appliquent des pénalités si la personne ne se présente pas à l'aéroport et l'intégralité du prix des billets sera perdue.


4. Nos bagages ont été perdus, que prévoit l'assurance voyage ?

Il arrive que les bagages se perdent et ne retrouvent jamais leurs propriétaires, au bout de 21 jours on les considère alors comme définitivement perdus. L'assurance voyage prévoit cette éventualité avec une possibilité d'indemnisation, mais pour la percevoir, de nombreux justificatifs sont nécessaires.
Il faut tout d'abord savoir que dans ce cas précis, les compagnies aériennes ont obligation d'indemniser la personne qui n'a plus ses bagages, quelle que soit son assurance. Pour cela la victime doit être en possession de toutes les factures des biens que contenait sa valise afin de prouver et justifier le montant du préjudice. De plus, il existe beaucoup d'exclusions concernant cette situation. En effet, tous les biens considérés comme fragiles ou précieux ne sont pas couverts (comme les instruments de musique ou le matériel de sport par exemple), et il en va de même pour les produits alimentaires périssables. L'indemnité maximale qu'il est possible de percevoir est d'un montant de 1300 euros, mais il est très rare de toucher une telle somme en raison des nombreuses exclusions.
L'assurance intervient après l'indemnisation de la compagnie aérienne en complément. Tout comme les celle-ci les exclusions sont nombreuses et l'assuré doit présenter toutes les factures des objets qui se trouvaient dans son bagage.


5. Une assurance voyage est-elle vraiment intéressante ?

Selon l'UFC Que Choisir, une assurance voyage est intéressante dans la mesure où les autres assurances du voyageur ne prennent pas en charge beaucoup de garanties. Car, dans la plupart des contrats d'assurances habitation, auto etc… il existe des garanties en cas de voyage. Mais si celles-ci ne sont pas suffisantes ou si le voyageur souhaite des garanties plus poussées, l'assurance voyage est tout à fait pertinente.
De plus, les garanties voyages comprises avec une carte bancaire haut de gamme ne fonctionnent que si celui-ci a été payé avec cette carte. Il convient donc, avant le voyage, de contrôler que ses assurances et l'achat d'une assurance voyage ne font pas doublon afin de faire le choix le plus adapté à la situation.